samedi, juillet 20
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC

Clin d’œil : Wabeladio Payi, le méconnu savant congolais créateur de l’écriture Mandombe

En 1978, il invente l’écriture « Mandombe » à Mbanza Ngungu au Bas – Zaïre. À l’époque, même son entourage le prend pour un fou. David Wabeladio Payi va continuer de travailler d’arrache-pied.

L’écriture « Mandombe » est le résultat des recherches d’une vingtaine d’années bien que l’apprentissage de cette écriture ne dure que trois mois.

Le « Mandombe » est une écriture qui possède son alphabet propre. Il s’appuie sur les chiffres 5 et 2, associés à des déclinaisons géométriques. Écriture négro – africaine, qui signifie littéralement- « Pour les noirs » ou à « la Manière des noirs ». Au début de la dernière décennie, l’oeuvre Mandombe a été reconnue par les instances internationales comme une écriture répondant aux normes universelles au même titre qu’hiéroglyphe ou d’autres écritures.

Par ailleurs, Wabeladio Payi David, né en 1957 à Ngongo Lutete au Congo – Belge, il rendra l’âme le 4 avril 2013 en Turquie à l’âge de 56 ans. Professeur à l’Université Simon Kimbangu à Kinshasa et Directeur du Centre de l’écriture négro – africaine (CENA), Payi mourra comme il a vécu, c’est-à-dire dans la discrétion. Et son travail, dans son propre pays, ne sera guère reconnu à sa juste valeur.

Par Mati Osango

%d blogueurs aiment cette page :