Sud-Kivu : Des artistes « engagés » de Bukavu sensibilisés sur la protection personnelle par Coaski

31250AF5-E97E-484C-93C4-4549E9607039

La Corporation des artistes du Sud-kivu, (COASKI) a organisé un briefing avec les artistes sur « La protection et la sécurité pour la réduction des menaces liées aux oeuvres artistiques » week-end dernier en la salle Annunciata, dans la ville de Bukavu, au Sud-Kivu.

Brève formation dispensée par l’organisation internationale Protection International, disponibilisée par la SPR dans le but de mettre les artistes au parfum des menaces qui pèsent  sur eux, lorsqu’il s’agit de produire des œuvres pouvant toucher les sensibilités. Ainsi, cet échange a jeté les bases des mécanismes à prendre en compte pour les précautions à prendre dans une zone à conflit comme une partie de l’Est de la RDCongo.

« Ces assises ont été motivées par le fait que par moment nombreux de nos artistes produisent des oeuvres qui traitent des questions sensibles ayant dans leurs viseurs des intérêts illicites de certaines personnes haut placées. Des artistes dont les chansons ont dénoncés des exactions , détournements, viols, se sont vus menacés soit à Bukavu soit dans les villes environnantes. Et cela a paru comme une atteinte portée à l’encontre de ces acteurs des droits humains. Nous avons pensé qu’ils méritaient d’être brieffé sur les paramètres sécuritaires dont ils devraient tenir compte lors du lancement de leurs oeuvres afin de minimiser le danger », a souligné Monsieur Espoir Bulangalire, Artiste Humoriste et Secrétaire exécutif de la dite Corporation.

Signalons par ailleurs que la COASKI asbl est une association qui a pour but  de promouvoir les droits des artistes de toutes les tendances confondues.

Moïse Freed Apostolos/Sud Kivu

%d blogueurs aiment cette page :