mercredi, juillet 24
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC

Vers la décoration des musiciens participant à la chanson « Indépendance Cha-cha »

La ministre de la Culture, arts et patrimoine, Catherine Kathungu, a échangé, jeudi, avec M. Pierre Yantula Elengesa Bobina alias « Petit Pierre », sur la décoration en médailles d’or de mérite artistique, le 30 juin prochain, des 7 musiciens ayant exécuté le premier tube panafricain « Indépendance cha-cha ». A cet effet, elle voudrait, à travers M. Pierre Yantula Elengesa Bobina aujourd’hui âgé de 78 ans et seul survivant de ce groupe, honorer, à titre posthume, ses musiciens de l’African Jazz ayant participé à l’aigaiement des premiers leaders politiques congolais, lors de la Table ronde qui s’était tenue à Bruxelles en 1960.

Outre Pierre Yantula Elengesa Bobina, il s’agit notamment de Joseph Kabasele Tshamala alias « Grand Kallé »,  Victor Longomba Besange Lokuli alias « Vicky Longomba », Charles Mwamba alias « Dechaud  Mongala »,  Nicolas Kasanda wa Mikalay dit « Docteur Nico » Roger Izeidi Monkoy et Moango Armando alias « Brazzos » décédé le 9 octobre 2019 à l’âge de 86 ans.

Rappelons que la chanson « Indépendance cha-cha » devenue l’hymne de la libération pour plusieurs pays ayant fraichement accéder à l’indépendance en 1960, ainsi que d’autres chansons, entre autres : « Table ronde », « Sentiment emonani » et Naweli boboto » furent enregistrées en Belgique au studio « Decca », au Quai des  Charbonnages, sous le label Congo, éditées aux éditions Philips, avec le concours des frères Kanza, Thomas et Philippe du journal « Congo ».

SL

%d blogueurs aiment cette page :