Bukavu: « Ruissellement d’espoir », une session slam pour les sinistrés de Goma

Bukavu: « Ruissellement d’espoir », une session slam pour les sinistrés de Goma

C’est par la force de leurs mots, le son de la guitare et l’harmonie scénique que les Slammeurs du Collectif 《Passe-moi l’mike/Bukavu》 et une Slammeuse- Rappeuse du Collectif 《Goma Slam Session》 ont choisi de rendre hommage à Goma à l’institut français de Bukavu.
Achille Argus, Elkana Malik, Patricia Kamoso, Mérou Mégaphone, Moïse Freed Apostolos et Linda Light ont produit ce spectacle slam sons et lumières ce 1er Juin 2021.
« C’est à partir du mois précédent qu’une funeste éruption a ravagé certaines artères de la ville touristique de Goma, et cela n’a pas été sans conséquence : Des morts ,des blessés, Des dizaines des milliers des gens en cavale ont été enregistrés, des biens partis en fumée consumés par la lave ; Le slam-poésie, se veut une tribune d’expression de ces jeunes qui content, défendent, dénoncent, qui bercent et consolent du jour le jour les amoureux des mots ne pouvait manquer l’occasion pour placer des des mots par rapport à cette actualité calamiteuse. Et le mot qu’il fallait à cette place, c’était Espoir. Goma survivra malgré tout ça, et je crois personnellement que « le verbe poétique et tranquille » est le mieux placé pour signifier cela aux sinistrés », souligne Achille Argus, un des leaders de ce collectif ,expliquant le contexte ayant entouré cette initiative.

La vidéo, par ailleurs, devra parvenir au public sous peu au travers les pages Facebook et Instagram de l’institut français de Bukavu et de Passe-moi l’mike.

Moïse Freed Apostolos / Sud-kivu

%d blogueurs aiment cette page :