Le jeune Moïse Freed Apostolos signe son premier titre «Momo »

Le jeune Moïse Freed Apostolos signe son premier titre «Momo »

C’est ce vendredi 16 juillet 2021 que le jeune chanteur, auteur compositeur Moïse Freed Apostolos, basé à Bukavu au Sud-Kivu, va sortir son tout premier son «Momo ».
Ce Premier titre, apprend on , est tiré, de son projet《Et si L’on vivait ! », lequel il travaille depuis maintenant plus de six mois selon qu’il nous a confié.

« Momo, est ma toute première expérience studio , la toute première chanson d’une carrière , qui je crois, sera très prometteuse,… C’est une chanson inspirée d’une histoire vécue et dont j’aimerais partager non seulement le récit mais également mon ressenti personnel », a dit ce chanteur de l’afro-folk , de l’afro-soul et des musiques du monde.

《Je me dis que beaucoup me demanderont sûrement de quoi vraiment le morceau va parler. Déjà à voir même la couverture photographique de cet opus, beaucoup de mes amis et mes connaissances m’ont acculé pour savoir c’est quoi « momo ,…une fille ? le diminutif de mon nom ? UNE exclammation ?》, s’est-il exclamé

« Pour tout dire, Momo est une Grand-mère qui, après une vie honnête et charitable, passe ses tout derniers instants sur terre à prodiguer à son petit-fils des conseils sur le manque de reconnaissance des hommes, sur l’hypocrisie du monde et surtout sur les circonstances qui l’ont mise à genoux, à lui suggérer cependant d’honorer sa mémoire en faisant le bien sans jamais en espérer autant en retour. Momo, apprend à son petit-fils aussi le courage d’admettre que rien n’est éternel qu’on y soit tant attaché ou non », a-t-il relaté.

Cette oeuvre à l’allure purement africaine sera disponible sur toutes les plateformes légales d’écoute et de téléchargement gratuits et payants. Ainsi a-t-il invité les amoureux de la bonne musique à le découvrir au travers de cette préface de sa carrière et à ne pas hésiter de critiquer l’oeuvre si possible pour lui permettre de faire encore mieux.

« Mes sincères remerciements vont à Frédéric Kamili, Elias Munik, Francis Shok Mweze, Adriana Galić, Nicolas Fargues, Major Mugisho, Emille Milo, Chiribagula Kulimushi, Musha Magerano , à toute ma Chère équipe (Isaac Wandemba, Danny Luz Mwaka, Olivier Shamamba) et à tous ceux qui ont de loin ou de près participé à la production de « Momo », a lâché l’artiste Bukavien , Moïse Freed Apostolos.

MFA/Bukavu

%d blogueurs aiment cette page :