FESPACO 2021: Cinéastes et réalisateurs congolais, ceci vous concerne !

FESPACO 2021: Cinéastes et réalisateurs congolais, ceci vous concerne !

Les cinéastes africains et congolais en particulier sont conviés à s’inscrire  à la 1e édition du Yennenga Post-Production  qui se tiendra du 16 au 20 octobre, lors de la 27 édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) au Burkina Faso.

La clôture des inscriptions est fixée au 15 août.

 

Ce dispositif consiste à apporter un accompagnement  et une aide à la post-production des films d’Afrique. Il s’adresse aux réalisateurs, réalisatrices et producteurs qui sont à leur premier ou deuxième  projet de long métrage de fiction ou documentaire en phase de finition. L’objectif du Yennenga post-production est d’apporter une aide concrète à l’achèvement des films d’Afrique, d’offrir aux producteurs et réalisateurs l’opportunité de présenter des films encore en phase de production aux professionnels du cinéma  et aux distributeurs internationaux afin de faciliter la post-production et promouvoir les partenariats de coproduction et l’accès au marché international.

Les participants sont donc tenus de remplir les critères selon lesquels les œuvres soumises doivent être des films en finition et réalisés exclusivement par des cinéastes justifiant d’une nationalité d’un pays africain.  Seuls les longs métrages de fiction et documentaire  d’environ soixante minutes sont prises en considération. Les producteurs ne peuvent participer à l’atelier Yennenga qu’avec deux projets maximums. Selon les quelques lignes du règlement, «  si la langue parlée dans le film n’est pas le français ou l’anglais, la copie à soumettre devra être sous-titrée dans l’une de ces langues ».

Pour être pris en considération  par la sélection, les candidats doivent télécharger le formulaire via le lien  https://fespaco.org/2021/wp-content/uploads/2021/06/Formulaire-dinscription _Postprod_Bon411.pdf, le remplir et le renvoyer à l’adresse : ateliersyennenga@fespaco.org.

Des documents à envoyer : le synopsis, la note d’intention du réalisateur et du producteur, des photos et visuel du film, la biofilmographie du réalisateur et producteur, les noms des adresses de la société de production, une lettre de motivation précisant les besoins et les attentes en post-production du film, un budget global du film  indiquant la somme à mobiliser pour la finition et enfin le lien du visionnage et le mot de passe du film.

SL

%d blogueurs aiment cette page :