jeudi, août 11
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner

 C’est la rentrée à la Délégation Wallonie Bruxelles !

Après un long moment de silence, la Bibliothèque Wallonie Bruxelles a rouvert ses portes à travers une conférence de presse tenue ce 3 septembre 2021 surplace. Profitant de cette occasion, Kathryn Brahy a rappelé d’entrée de jeu que cette année est spéciale pour célébrer les multiples partenariats avec la République démocratique du Congo. Les fêtes Wallonie Bruxelles auront lieu du 21 au 24 septembre 2021. « La culture, l’éducation, le sport, les médias, l’agriculture, le social et l’économie sont là les thèmes qui nous unissent à la RDCongo », dit-elle, Déléguée de la Délégation Wallonie-Bruxelles.

Richard Ali, responsable de la bibliothèque affirme que son entité s’est enrichi des nouvelles acquisitions congolaises et étrangères dont un bon nombre de nouveaux prix littéraires. « Après le services minimum, la bibliothèque Wallonie rouvre ses portes. De ce même fait, nous annonçons la reprise de grandes activités littéraires notamment la Grande rentrée littérature de Kinshasa sur la Place Victoire, Le Cercle des écrivains, le prix Zamenga, le plaisir d’écrire,…  Aussi, la Bibliothèque reste active dans l’organisation du Grand prix panafricain de littérature et Grand prix congolais du livre (projets du panel d’accompagnement du président en exercice de l’Union Africaine)  dont la date de réception des candidatures a été repoussée jusqu’au 15 octobre 2021 », annonce-t-il.

Rumba, Notre patrimoine !

Fidèle à son engagement pour l’inscription de la rumba congolaise sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. La délégation Wallonie Bruxelles qui s’est toujours montré proche de cette démarche vient encore de dévoiler sa volonté d’aller jusqu’au bout de son combat. Pour cette rentrée, un nouveau concept vient d’être lancé « Rumba, notre patrimoine ». « Nous sommes tous embarqué dans cette aventure aux côtés du gouvernement congolais pour l’inscription de la rumba. Nous attendons cet aboutissement au mois de décembre 2021, nous espérons que la réponse sera positive », signifie Brain Tshibanda.

Et après, ajoute-t-il, un plan stratégique a été mise en place pour que cette rumba congolaise soit sauvegardée et promue. « Mais au niveau du CWB, plusieurs activités sont programmés pour accompagner les artistes, les autorités et la population congolaise de deux Congo pour continuer à faire son plaidoyer et contribuer à sa promotion et sa pérennité à travers des formations, rencontres scientifiques, projections cinématographiques, festivals notamment le festival Rumba Parade qui a fait une jonction avec le festival International de la rumba et de l’élégance (FIRE) pour créer un événement commun devenant ainsi Indépendance Rumba. Si les conditions sanitaires s’améliorent, au mois de novembre, il va se tenir à Kinshasa et à Bukavu en octobre. En 2022, ça sera le tour de Kinshasa et de Kananga d’accueillir ce festival de la rumba. Et ce concept « Rumba, notre patrimoine » est juste un rappel pour la célébration de ce patrimoine national.

Aussi, le département de coopération va lancer le 12 septembre prochain un programme d’encadrement des jeunes femmes sur l’entrepreneuriat « Intello Moseka ».

Onassis Mutombo

%d blogueurs aiment cette page :