vendredi, juin 14
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC

Alesh vs Bracongo : Les avocats de la partie civile accusent l’industriel « de tentative délibérée de dissimuler des preuves »

Alesh et ses avocats devant la presse ph. tiers

C’était le 3ème round du procès opposant l’artiste Alesh Chirwisa et la Bracongo. L’enjeu : utilisation sans autorisation d’une partie de la chanson «Youyouy » dans un spot publicitaire commerciale. Les parties appelées en intervention forcée par La BRACONGO, la Société congolaise des droits d’auteurs et des droits voisins (SOCODA) ainsi que l’agence de communication « 360 Communication », ont été aussi de la partie de l’audience de ce lundi 21 septembre 2020 au Tribunal de commerce de Matete. C’est à l’issue de cette audience, l’Affaire a été renvoyée au 7 Octobre prochain.

[masterslider id= »2″]

Les parties invitées et représentées par leurs conseils (avocats) ont relevé la nécessité d’une remise, afin que les conclusions des deux parties leur soient communiquées dans le délai légal. Il convient de noter qu’avant de marquer leur accord pour la remise fixée au 07 octobre, les avocats de la partie civile (de l’artiste ALESH) ont soulevé devant le tribunal l’action posée par la BRACONGO qui a intentionnellement supprimé de son compte Facebook « Yaka », la vidéo du publireportage objet du procès en cours.

A lire : Alesh VS Bracongo: SOCODA citée !

Action qu’ils ont qualifiée de mauvaise foi, de tentative délibérée de dissimuler des preuves et d’obstruction à la justice. Les avocats de la BRACONGO ont réagi à ce fait en déclarant que « la suppression n’est pas synonyme d’inexistence ». Une espèce d’aveu venant tristement de cette multinationale accusée d’avoir utilisé à des fins commerciales et sans autorisation la chanson « Youyou » de l’artiste ALESH dans un publireportage de promotion du produit, « Beau-fort Lager).

Notons que la même vidéo contient en elle-même les chansons des Artistes suivants : Alesh, Fally Ipupa, Naza et Mhd. Reste à savoir si les autres artistes avaient autorisé la BRACONGO à utiliser leurs chansons. Tout est renvoyé le 7 octobre prochain pour la plaidoirie de toutes les parties engagées au procès.

Onassis Mutombo

%d blogueurs aiment cette page :