mercredi, juillet 24
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC

Cinéma : « En route pour le milliard » de Dieudo Hamadi primé à Genève

Le film documentaire du réalisateur congolais, sorti en 2020, qui devrait être dans les salles de cinéma en 2021, a été primé lors du festival du film et forum international sur les droits humains qui s’est déroulé à Genève du 5 au 14 mars.

«En route pour le milliard » (Downstream to Kinshasa, titre en anglais) a remporté le Prix Gilda Vieira de Mello, décerné en hommage à son fils Sergio Vieira de Mello. Ce prix est doté de  5000 francs suisses (environ 5500 USD) , offert par la Fondation Barbara-Hendricks pour la paix et la réconciliation.

Le film du réalisateur congolais Dieudo Hamadi raconte le combat de l’Association des victimes de la guerre des six jours de la ville de Kisangani, en RDC, pour leur indemnisation. En effet, du 5 au 10 juin 2000, la ville de Kisangani, en République démocratique du Congo, fut le théâtre d’affrontements à l’arme lourde entre deux groupes rebelles congolais. L’un était allié à l’Ouganda, l’autre au Rwanda. Depuis, l’Association des victimes de la guerre des six Jours lutte pour la reconnaissance de ce conflit sanglant et demande réparation pour les préjudices subis.

Le film suit ainsi le parcours de Sola, Modogo, Mama Kashinde, Papa Sylvain, Bozi, Président Lemalema, etc. qui font partie de l’association des victimes de la guerre des six Jours de Kisangani. Depuis 20 ans, ils se battent pour la mémoire de ce conflit et demandent réparation pour les préjudices subis. Excédés par l’indifférence des institutions à leur égard, ils décident de se rendre à Kinshasa pour faire entendre leurs voix. 1734 km sur le fleuve Congo, une incroyable épopée pour réclamer justice. «Notre choix s’est porté sur « En route pour le milliard », pour sa réalisation puissante et courageuse, axée sur les personnages et portant sur les réparations en faveur des communautés oubliées qui ont subi des atrocités (la guerre des six jours en République démocratique du Congo, en 2000). Un film bouleversant, qui témoigne de la rage des protagonistes en quête de justice et de réparations», a expliqué le jury du festival, composé d’Oleg Sentsov, Lamia Maria Abillama, Arnaud Robert et Yulia Mahr.

Patrick Ndungidi/Adiac-congo

%d blogueurs aiment cette page :