jeudi, juillet 18
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC

APPEL A FILMS : DOHA FILM INSTITUTE, QATAR

Le programme de  soutien au développement, à la  production & postproduction de films pour la Session Automne 2017 : ouverte du 18 au 31 juillet 2017.

Films concernés : 1er et 2èmes films de longs métrages (plus de 65 minutes) – documentaires ou fictions ou expérimentaux/essais, en post-production (pour les cinéastes hors MENA et hors Qatar), en développement, production & postproduction de films (uniquement pour les cinéastes qataris et des pays MENA (Moyen Orient et Afrique du Nord).

Conditions : Réalisateurs des pays MENA (Afrique du Nord / Moyen Orient) ou NON-MENA (la plupart des pays africains ou asiatiques), pour l’aide à la postproduction (longs métrages : fiction ou documentaires).

Les montants : Production (jusqu’à 100 000 dollars US, en fiction / jusqu’à 75 000 dollars US, en documentaire) ou Postproduction (jusqu’à 75 000 dollars US, en fiction / jusqu’à 50 000 dollars US, en documentaire / jusqu’à 30 000 dollars US pour l’expérimental/essai).

Liste des pays MENA : www.dohafilminstitute.com/pages/countries-list

Liste des pays non-MENA : www.dohafilminstitute.com/pages/countries-list

Inscription : www.dohafilminstitute.com/financing/projects/submit-a-film  (en anglais, ouvert à partir du 18 juillet)

Plus d’infos : www.dohafilminstitute.com/financing/grants/guidelines  (en anglais) ou écrire à : grants@dohafilminstitute.com

Pour télécharger les règles et la liste à fournir : www.dohafilminstitute.com/newsletter/GeneralGuidelinesandSubmissionsMaterialsEnglishPDF-FALL2017 .pdf (en PDF, texte en anglais).

À retenir

Le but du programme de soutien de l’Institut du Cinéma de Doha (Doha Film Institute, DFI) est d’identifier de nouveaux talents, de rechercher de nouvelles voix cinématographiques et découvrir des histoires d’une résonnance universelle.  Il y a deux appels par an. Celui-ci ne sera ouvert qu’à partir du 18 juillet.

Le dossier doit être en anglais ou en arabe (le scénario original peut être présenté dans une autre langue : wolof, français, peul, amharique, … néanmoins avec une version en anglais).

Les cinéastes qui ont déjà réalisé plus de deux films de fiction peuvent néanmoins s’inscrire, s’il s’agit d’un premier ou deuxième long métrage documentaire ou s’ils sont originaires des pays MENA (Afrique du Nord / Moyen Orient). Les réalisateurs des pays MENA  peuvent demander pour leurs courts métrages fiction ou documentaires l’aide à la production uniquement (pas en postproduction).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :