vendredi, avril 19
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC

Arts de la rue : Les œuvres de Rodrigo Gukwikila sur les murs de Hortensia retiennent l’attention de Kintambo

IMG-20230701-WA0014

L’artiste multidimensionnel, Rodrigo Gukwikila a exposé, vendredi 30 juin dernier, ses œuvres d’art, dénommées « Mbuma Kimpwanza », devant l’école Hortensia, dans la commune de Kintambo, à Kinshasa. Ces arts urbains accrochent de loin et de près l’attention des passants.

Le 30 juin, date symbolique où les Congolais célèbrent l’accession à l’indépendance de la RDC. Cette journée fait tout autre figure à Kintambo. Au croisement de l’avenue Kwamouth et celle longeant le stade Vélodrome, un collectif d’arts rayonne.

Campagne de soutien aux FARDC/ Min. de la communication et médias

A notre arrivée sous un climat frais à Kinshasa, les artistes et les membres du collectif Bilanga Mobile de l’exposant Rodrigo Gukwikila, lui apportent mains fortes, question de tout affiner avant le début d’exposition.

D’un côté, l’on s’occupe de Tand’war, arts soutenus par les cordes à linge. Nous apercevons également les dessins des écoliers de Hortensia sur les murs. Ces derniers ont bénéficié d’une formation éphémère de celui qui fut enseignant avant le début d’évènement, prévu pour un seul jour.

“Le but, c’est l’éducation sociale artistique. Ceci pour amener l’art dans l’environnement et vice-versa”, explique d’une voix vive Rodrigo Gukwikila.

Les curieux ne ratent rien !

Après les dernières retouches, tout est fin prêt. Deux murs entremêlés blanc-noir attirent les regards des habitants du coin. Vers la direction Vélodrome, les œuvres en étoffes sont suspendues sur les fils. Et du côté Kwamouth, les dessins des élèves et deux tableaux d’arts de Rodrigo sont apposés.

Les chefs-d’œuvre évoquent plusieurs sujets. A savoir, le sport, l’éducation, la femme, la quotidienneté, l’intelligence etc.

Ceux qui arpentent ce carrefour, réputé du coin, affichent à première vue les visages épatés, voire les conducteurs qui s’y arrêtent pour contempler ce travail abattu par le digne fil du coin. Et d’autres de l’initiative tout a fait exceptionnelle qui voit le jour dans ce coin.

Cet ensemble d’arts suscite un parterre de réactions qui résonnent des questionnements et aussi les étonnements des spectateurs. “Cette école est devenue une galerie ?”, s’interroge un motard. Certaines personnes s’approchent pour se photographier devant certaines étincelles.

Pour l’artiste Rodrigo Gukwikila les objectifs sont multiples : faire vivre l’art dans la société et se créer l’espace d’expression artistique mais aussi éduquer à travers son domaine de prédilection.

Depuis lors, l’artiste se projette à travailler sur d’autres projets question de poursuivre ses ambitions : éduquer par les moyens d’œuvres pour créer des hommes intègres.

Henock Mukuna

%d blogueurs aiment cette page :