« Boma Maman », Merdhy Mundele s’explique !

 Son titre « Boma maman » a fait succès et polémique.  Son auteur Merdhy Mundele, dans cet entretien accordé à arts.cd présente ses moyens de défense. 

Passionné de l’art d’Orphée, Merdhy Mundele intègre le groupe BNB de Masina en 2012 tout en évoluant en solo.  Pour faire la musique, il trouve sa motivation auprès de son frère Gaz Fabilous, musicien et auteur de la chanson « Tala ndenge etshe ».

Il n’a pas voulu bruler les étapes pour y arriver à une carrière professionnelle et fait des études à l’Institut National des Arts (INA) en 2015.

Amateur de la guitare, il fait de l’Afro-beat et la musique urbaine avec à son actif déjà trois titres à son actif dont « Boma mama» sorti en novembre 2016,  « Voisin » et « Na ye » sont les deux singles de mars et mai 2017.

«  J’ai voulu sortir de l’ordinaire. Pas d’insulte mais j’aime faire parler les gens qui m’écoutent tel est le cas du titre Boma Mama. Singuila, Wiz kid et Hiro qui sont mes modèles. J’essaie de faire comme eux pour me rendre appréciable », s’explique -t-il. Parlant de sa vision sur sa musique, Merdhy Mundele met son énergie au service pour gagner sa vie grâce à ce qu’il aime faire, « Je veux vivre, réussir, bénéficier et jouir de la musique».

Il accorde une grande importance au contenu qu’il présente. Ses messages chantés sont basés sur les réalités quotidiennes et de sa propre vie. Ainsi, Merdhy Mundele veut faire une musique bonne pour gagner les fans.

« Le grand défi pour moi c’est d’exister. Alors pour exister, il faut écrire de bons textes. Car,  le succès est un oiseau qu’il faut bien garder puisqu’il peut  s’envoler à tout moment », a -t-il conclu promettant de mettre à la disposition du public sa vidéo pour illustrer son travail d’artiste en images.

Addy Kitoko

%d blogueurs aiment cette page :