mardi, septembre 27
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner

Bralima, partenaire du Concert du siècle de Wenge Musica 4×4

Les yeux des mélomanes sont focus sur le concert du siècle  de Wenge Musica 4×4. La Bralima à travers sa marque Primus, va aussi apporter sa touche de maitre pour la réussite du concert des retrouvailles des leaders de Wenge 4X4 le 30 juin au stade des Martyrs.

Aux grands maux, des grands remèdes. La Bralima vient signer un protocole d’accord avec Mansa Production pour l’organisation de cet événement inédit  dénommé « Ya Biso Wenge ». C’était ce 9 mai 2022 au siège de cette société brassicole.

Joyeux, détendus, sourire aux lèvres, Victor Madiela, Directeur général de la Bralima et  Amadou Diaby, Directeur général de Mansa Music sont apparus devant les journalistes pour signer ce partenariat pour accompagner avec ses outils cette production de tous les ténors du groupe Mythique de la commune de Bandalungwa qui a commencé à marque l’histoire de la musique africaine depuis les années 80.

«  Des enfants prodigues qui reviennent à la maison, Bralima »

25 ans après la dislocation de Wenge Musica BCBG 4×4 Tout terrain, Amadou Diaby a fait vibrer les cordes sensibles des leaders de groupe mythique pour ce projet qui verra ce groupe, se produire le 30 juin 2022, le 9 juillet 2022 au Pullman Hôtel de Kinshasa et un single de quatre chansons. Un grand événement nécessitant un sponsor d’une pointure au-dessus : La Bralima ! Avec son expérience avérée dans l’événementiel congolais et également pour avoir accompagné plus d’une année les deux « grands leaders », une touche de grandeur ne manquera de s’ajouter et va certainement arroser le moulin de cet événement africain qui va réunir plusieurs générations.

Pour la Bralima, c’est une joie et une fierté d’avoir Amadou Diaby à ses côtés, comme le  confie le Directeur général de la Bralima : « Nous avions toujours été à côté des artistes congolais même ceux de Wenge. C’est un honneur de faire partie de cet événement qui marquera l’histoire. Pour nous, c’est comme des enfants prodigues qui reviennent à la maison. Nous sommes heureux de participer à cette réconciliation. Nous venons d’inscrire la rumba congolaise au patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Et pour que la rumba puisse survivre, il faut que les sociétés comme les nôtre puissent accompagner le gouvernement dans la réalisation des grands événements », déclare Victor Madiela, Directeur Général de la Bralima SA.

Le concert ne sera pas gratuit !

Amadou Diaby évoque le caractère confidentiel du contrat qui le lie aux musiciens de Wenge 4×4 surtout en termes de cachet. Avec la Bralima dit-il, les violons se sont accordés pour asseoir sur la table.  Toujours présent au grand rendez-vous, la Primus ne pouvait en aucun prétexte raté ce concert, lui qui accompagné sous plusieurs façons la carrière de la plus des leaders de cette formation musicale. 

« C’est une première pour qu’un producteur fasse venir la presse juste pour la signature d’un protocole d’accord. Cette société a toujours accompagné la culture congolaise. Les quatre administrateurs de Wenge ont avant tout accepté d’être sur scène pour cette réconciliation. Nous savons ce que la séparation des leaders de Wenge nous a couté dans nos familles. On est avant tout africain. C’est la culture qui nous réconcilie. Nous devons tous nous battre pour pérenniser la rumba. Cette union peut vous pousser à nous réunir puisque Wenge représente l’image du Congo. Deux mots résument ce concept : paix et union », révèle Amadou Diaby, producteur de ce spectacle avant de signifier sur le droit d’accès, « nous n’avons pas encore fixé le montant mais ça ne sera pas gratuit. La Bralima prendra la sécurité en charge. JB Mpiana, Werrason, Blaise Bula, Alain Makaba sont des produits vendables ».

Wenge est une équipe nationale, affirme Amadou. Pour lui, ce Groupe a marqué de la musique africaine. Pour le public attendu, il se réserve disant que le rendez-vous pour le 30 juin 2022 pour juger. « Cet événement transcende les frontières de la Rd Congo », confirme Amadou Diaby qui martèle qu’il a été avec ce groupe depuis 1980.

Répondant à une question sur la présence des danseuses qui ont marqué aussi ce groupe juste pour une exhibition, le producteur a indiqué qu’il va entamer les démarches mais cela dépendra beaucoup plus de la volonté de chacune d’elles et de leurs maris. Aussi, apprend-on, les enfants biologique des leaders de Wenge ont téléphoné Amadou pour le remercier pour avoir réussi à réconcilier leurs papas

Onassis Mutombo

%d blogueurs aiment cette page :