lundi, janvier 30
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC
Séjour Pape bannière

Christelle Muabilu, la jeunesse à la direction de l’OCC ! 

C’est désormais effectif. Nommée par ordonnance présidentielle, le Directeur général adjoint de l’Office congolais de contrôle (OCC), Christelle Muabilu a pris ses fonctions au début de cette semaine lors d’une cérémonie sobre. C’était à l’issue de la présentation des mandataires et de remise et reprise, en présence du ministre du Commerce extérieur, Jean-Lucien Bussa. 

Après cette cérémonie usuelle, le ministre et les nouveaux mandataires ont visité les différents bureaux de l’OCC, afin de se faire une idée sur les défis qu’il faut relever.

Une fois installée dans ses bureaux de l’avenue du Port, Christelle Muabilu a tenu à remercier le Très Haut pour sa grâce. En suite, ses remerciements se sont adressés au président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi pour le choix porté à ma personne. « Car moi-même, je représente non seulement la jeunesse, mais le genre féminin », martèle-t-elle.

C’est ici qu’elle a promis qu’elle se battrait et elle ferait de son mieux pour relever ce défi et faire la fierté, afin que tous ceux qui ont porté leur choix sur sa modeste personne ne soient pas déçus et ne regrettent pas d’avoir accepté de nous choisi, afin que nous puissions occuper ces fonctions de gérer cet office qui est un grand générateur des revenus et qui peut apporter beaucoup de solutions aux problèmes que traversent notre pays.

A l’en croire, l’OCC est un établissement à caractère technique et scientifique, qui va demander beaucoup d’efforts, beaucoup de sagesse, beaucoup de connaissances. 

« Je sais qu’avec Dieu, nous serons en mesure de relever ces défis et nous nous tiendront mains dans la main comme l’a insisté notre ministre de tutelle, M. Jean-Lucien Bussa », rassure-t-elle.

Christelle Muabilu promet de faire son mieux pour travailler en collaboration et à se référer à tous ceux qui ont de l’expérience et qui sont passés avant elle, afin de comprendre, pour que la vision du chef de l’Etat transmise à notre ministre de tutelle et qui nous a par la suite expliqué ce que l’Office et le pays attendent de nous, nous ferons cet effort. Main sur le cœur, elle a promis qu’elle se battra aussi pour le bon fonctionnement de l’Office et la bonne gestion de ses collaborateurs.

Ainsi est lancé la machine du renouvellement de la chasse dirigeante par une femme des valeurs qui est toujours battu pour la valorisation et l’autorisation de la gente féminine en RDCongo. 

Onassis Mutombo

%d blogueurs aiment cette page :