vendredi, juin 14
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC

Conflit à la SOCODA: Maïka Munan aux arrêts à la prison de Makala

Maïka Munan ph. Arts.cd

L’auteur compositeur, musicien et administrateur au sein de la Société congolaise des droits d’auteurs et des droits voisins (SOCODA), Maïka Munan a été arrêté puis transféré au Centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa (Prison de Makala). Selon la radio Top Congo, c’est  une affaire de détournement des droits d’auteurs qui l’oppose au président du conseil d’Administration de la SOCODA, Verckys Kiamuangana.

Pour Maïka Munan, il a été arrêté pour avoir accusé son président d’avoir détourné six cent mille dollars américains. Verckys Kiamuangana par contre dément ces accusations et affirme qu’il n’a pas porté plainte contre lui. Selon lui, Maïka Munan se trouve en prison parce qu’il n’a pas répondu à trois convocations de la justice.

«  C’est Maïka Munan qui a porté plainte contre moi mais cela ne plus de mon ressort, c’est désormais dans les mains de la justice. C’est maintenant lui qui fuit la justice après trois mandats. On lui a demandé de comparaitre mais il ne s’est pas présenté. Moi, j’attends ma convocation. Où allons-nous trouver six cent mille dollars. Même cent mille dollars, nous n’arrivons pas à les rassembler. La FEC nous interdit même de percevoir l’argent. Nous n’arrivons pas à payer notre personnel. Si nous avons six cent mille dollars, on aurait même eu un siège pour la SOCODA. Je veux que la justice tranche cette affaire entre celui qui a porté plainte et moi », s’est expliqué Verckys Kiamuangana à la Radio Top congo.

Magloire Baluti, avocat conseil de Maïka Munan, rejette en bloc toutes les accusations portées sur son client:  « Maïka Munan n’a jamais reçu de convocation. Il a fait objet d’un mandat d’amener sans aucune convocation. Le mandat d’amener peut être lancé directement si la personne représente un danger pour la sécurité public où si la fuite de la personne est à craindre. Ce qui n’est pas le cas dans les deux situations. Il n’y a pas eu détournement à la SOCODA mais Maïka Munan l’accuse d’avoir détourné les droits d’auteurs des musiciens ».

Djodjo Vondi/MCP

%d blogueurs aiment cette page :