samedi, juillet 20
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC

«Culture au futur. Perspectives pour le développement du secteur culturel et créatif congolais», nouvelle signature de Ribio Nzeza

« Culture au futur. Perspectives pour le développement du secteur culturel et créatif congolais », c’est le titre du tout nouveau ouvrage publié par le Professeur Ribio Nzeza Bunketi Buse le 24 janvier coïncidant avec, la première journée mondiale de la culture africaine et afro-descendante, et du quinzième anniversaire de l’adoption de la Charte de la Renaissance culturelle africaine.

La COVID-19 a déstabilisé le secteur culturel et créatif dans le monde, en Afrique. Elle n’a pas non plus épargné la République Démocratique du Congo. Au lieu de s’attarder sur l’impact de la pandémie, il est nécessaire de se préoccuper des conditions de développement d’un secteur tant vanté mais pourtant oublié. Des pesanteurs externes et internes expliquent le frein à l’éclosion de son potentiel. Lesdites pesanteurs ont été épinglées grâce à des outils d’analyse exploités dans l’ouvrage. Pour tenter de s’en sortir, des perspectives de politiques et d’actions sont proposées. Quant à la mise en œuvre, la synergie Secteur public-Société civile-Secteur privé-Monde scientifique s’avère indispensable.

L’année 2021 à l’Union africaine est placée sous le thème « arts, culture et patrimoine : leviers pour bâtir l’Afrique que nous voulons ». L’ouvrage y consacre un chapitre dans lequel il en retrace l’itinéraire. Il identifie les défis et les problématiques à considérer par la République Démocratique du Congo lors de sa future présidence de l’organisation continentale, la deuxième de l’histoire. L’ouvrage aborde également dans un autre chapitre les contours de l’année internationale de l’économie créative au service du développement durable proclamée par les Nations-Unies.

Cet ouvrage intervient à la suite d’un précédent intitulé « La créativité au cœur de la diversité. Impact économique de la COVID-19 sur le secteur culturel et créatif en République Démocratique du Congo », publié par l’auteur en juin 2020. Les conclusions de ce dernier ont fait l’objet de conférences, d’articles de presse, d’émissions de télévision et d’une séance académique au Conseil Economique et Social.

Un mot sur l’auteur !

Ribio Nzeza Bunketi Buse est Docteur en Communications Sociales (Université Catholique du Congo, 2016), détenteur d’un Master en Gestion des Industries Culturelles (Université Senghor d’Alexandrie-Egypte, 2009) et d’un Certificat en Business, International relations and the Political Economy (London School of Economics and Political Science, 2018).
Il est Professeur à l’Université Catholique du Congo et à l’Université de Kinshasa ; et est également invité pour des enseignements à l’Université Senghor/Campus de Saint-Louis du Sénégal et au Département de Sociologie de l’Université Laval au Canada.
Président honoraire (2013-2016) de la Fondation panafricaine Music in Africa basée en Afrique du Sud, il s’intéresse particulièrement aux politiques culturelles et au management des industries culturelles et créatives, domaines dans lesquels il est enseignant-chercheur, conférencier, consultant et auteur.

SL

%d blogueurs aiment cette page :