mercredi, juillet 24
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC

Festival Rumba Parade 5 entre ancienne et nouvelle école !

C’est à l’Académie de beaux arts que la 5ème édition du festival rumba parade va se tenir concomitamment avec la Foire Agricole de Kinshasa du 14 au 16 septembre 2018.
Bantous de la capitale du Congo Brazzaville, Ange Da Costa de l’Allemagne, sont les deux groupes étrangers programmés. Surplace, il y aura Manda Chante, Tathy la Douce Music, Le Karmapa, le Groupe Pamoja, Bana Système, la Team Milagros, Héritier Watanabe et Pépé Fally Manuaku sont les orchestres nationaux cités pour se produire sur scène.
Au cours de la conférence de presse confirmant cette rencontre de la rumba, le Professeur Yoka Lye est heureux de débuter la rentrée aux signes de la rumba,  » je suis content de commencer cette rentrée aux signes de l’ambiance. La rumba est notre seconde nature. Elle fait partie de nous », indique t-il.
Concernant l’apport des éditions passées, c’est grâce à Rumba Parade que la ville de Kinshasa est devenue une ville créative de l’Unesco.  » Actuellement, la rumba est classé compte patrimoine national. Ce festival rumba a permit la production de deux anthologies de la rumba moderne. Puisque notre musique est restée orale. Nous avons voulu reprendre les partitions de quelques chants de la rumba sur des anthologies afin de les rendre universellement lisible  » souligne t-il.

Concernant la partie scientifique, cette fois ci, le colloque sera organisé au centre Wallonie Bruxelles de Kinshasa avec comme thème :  » Rumba congolaise : ses expressions et ses interprétations des faits sociologiques, politiques et historiques ». Les intervenants ne seront pas seulement les professeurs de l’INA. Le champ a été ouvert aux autres professionnels notamment des musiciens, des spécialistes de la musique congolaise,…

Parmi les innovations de cette année, l’on signale la décentralisation de Rumba Parade à Lubumbashi au mois d’octobre 2018 et à Kisangani prochainement.
C’est sous les signes de la vieille et l’actuelle école de la rumba que cette édition donnera l’occasion au groupe Pamoja de revisiter les succès datant des années 30. Et Karmapa , Héritier Taty la Douce proposeront les nouvelles couleurs de la rumba.

De Kinshasa à de Lubumbashi, du Congo-Brazzaville à lAngola, il y aura du mélange entre anciennes et nouvelles générations sur scène avec à la clef une diversité des styles. Que la rumba soit avec vous !

Onassis Mutombo

%d blogueurs aiment cette page :