lundi, janvier 30
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC
Séjour Pape bannière

Floraison des chaînes TV sur TNT : Patrick Muyaya veut passer à l’acte !

Le Ministère de la communication et des médias a respecté la tradition. Le briefing hebdomadaire a eu lieu dans son lieu habituel lundi 28 novembre 2022. A côté de Eve Bazaiba, Vice premier Ministre en charge de l’environnement et développement durable fraîchement revenue de la Cop27, Patrick Muyaya Katembwe a pris le temps, dans ce face-à-face avec la presse, de revenir sur le processus de recadrage des chaînes de télévision sur la télévision numérique terrestre.

Le Ministre de la communication et des médias, Patrick Muyaya regrette qu’il y a floraison des télévisions malheureusement plusieurs ne respectent pas les normes. « Certaines langues affirment que le contexte ne s’y prête pas. Mais quelque soit le temps, bientôt nous passerons à l’acte », affirme t-il dès l’entame du briefing hebdomadaire.

« Nous avons recensé plus 260 chaînes de télévision qui ne répondent pas aux normes administratives ni techniques. Nous sommes obligés d’y aller jusqu’au bout pour débrancher certaines. Chaque métier a ses exigences. Pour faire la télé, il faut répondre à certaines normes requises. C’est vrai que nous sommes dans un contexte de la guerre dans l’Est mais il y a des décisions à prendre. Je sais qu’il y aura des colères mais dura lex sed lex », avertit Patrick Muyaya, lors du briefing.

Ce qu’il faut retenir de la participation à la Cop27 !

Il a été mise en place d’un groupe de travail entre Rdcongo et Usa, une alliance tripartite Rdc- Brésil – Indonésie pour peser dans la prise des décisions mondiales sur le climat. Aussi, à la conférence sur le climat (COP27) , la RDCongo qui a consolidé sa position de pays solution s’était fixé plusieurs objectifs, indique Eve Bazaiba notamment : Consolider le leadership de la RDCongo entant que pays solution sur les questions climatiques, vendre une image positive de la RDC à travers les pavillons, participer activement dans les débats pour défendre la place de la RDCongo, Contribuer à l’intérêt du bassin du Congo et tisser des partenariats pour pousser la RDC dans sa mission de pays solution.

A la fin, la RDCongo en sorti avec une promesse de financement évalué à 230 millions de $ d’ici 2030.

Onassis Mutombo

%d blogueurs aiment cette page :