Goma : « Amen », le ras-le-bol « chanté » de MC Don-Louis

Goma : « Amen », le ras-le-bol « chanté » de MC Don-Louis

Sous le charme musical de la diva Voldie Mapenzi, MC Don-Louis pose des lyrics sur un son d’espoir. « Amen », dernière signature vocale venue fraichement de la ville de Goma, a un goût d’un ras-le-bol qui donne envie de croire.  4’ 44’’ suffisent pour écouter des mots non innocents du natif de Goma.

Don de Dieu Lukala Abedi aka MC Don-Louis a fait du slam son arme à conscientisation massive, pour combattre les injustices faisant de lui un activiste célèbre dans cette partie de la République Démocratique du Congo.

Metteur en scène, humoriste, poète, dramaturge, maître des cérémonies (MC) et ancien banquier, ce jeune a mis, en 2012, sous le paillasson, la clef de son coffre-fort pour embrasser le slam, devenant ainsi l’un des précurseurs de cette discipline à Goma, principale ville du Nord-Kivu.

L’affiche de la chanson

Entre regret et espérance !

A l’instar du slam chanté « J’écris » qui a mis ensemble Kary James, Zaho et Grand Corps Malade en France, « Amen » met face à face les regrets et les espérances du quotidien congolais.

« La ville de Beni cité dans la chanson, mais, on pourrait la remplacer par Kananga, Ituri ou autre contrée actuellement en guerre. La compassion que je réclame en faveur des Congolais de Beni, les expulsés d’Angola en ont aussi besoin, tout comme les victimes et les familles des victimes du Kongo central. On parle des minerais de sang. Mais à coté de ce phénomène, il y a aussi celui du travail forcé des mineurs dans les carrières minières dont on ne parle presque pas. Bref, il y avait tellement de choses à dire et à dénoncer, tout en éveillant la conscience des décideurs », souligne à arts.cd l’un des maîtres de cérémonie officiels du Festival Amani.

A (ré)lire: Dakar goûte à l’AfroSlam de Yekima

« J’ai envie de croire que tout l’univers peut être #Beni autant il a été #Paris ou #Charly… J’ai envie de croire qu’il y aura des élections cette année (…) Si Comme moi, vous y  croyez, criez alors amen, amen à l’alternance politique», slame-t-il dans « Amen« .

Entre doute et certitude, militantisme et aisance orale, ce morceau, produit par MC Don-Louis Prod, est une forêt de questions que se pose son auteur, afin de comprendre le quotidien du congolais.

Fils d’un ancien comédien Raphaël Mulenda « Empereur », c’est sous le toit familial que cet ancien de l’Université Saint-Louis de la Belgique a découvert l’art de la parole. De Bruxelles à Goma, cet obsédé textuel a su dompter plusieurs scènes, pour transmettre le message de la paix et du vivre ensemble.

Onassis Mutombo

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :