vendredi, avril 19
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC

IXemes Jeux de la Francophonie : Les animations périphériques au coeur de la Place Victoire à Matonge

IMG-20230703-WA0035

A moins d’un mois du coup d’envoi des IXes Jeux de la Francophonie, la campagne de sensibilisation de proximité se poursuit dans la capitale. Après le district de la Tshangu, samedi 1er juillet dernier c’était le tour du district de la Funa. Le célèbre rond-point Victoire au quartier Matonge de la commune de Kalamu a été la première étape pour la commune de Kalamu.
La parade de la Masano, la mascotte des Jeux a commencé sur l’avenue du stade vers la rivière Kalamu pour traverser le quartier chaud de Matonge, fief de Papa Wemba pour se terminer à la Place des Artistes au rond-point Victoire.

Une parade qui a drainé du monde au son de la musique, danse et autres spectacles des « sapeurs », ces adeptes de la haute couture et de l’élégance vestimentaire qui ont assuré le show pour le bonheur de la foule qui s’est rassemblée en quelques minutes.

Un seul message, une mobilisation tous azimuts de la population de cette partie de la capitale pour accueillir les IXes Jeux de la Francophonie dans quelques jours soit du 28 juillet au 6 août 2023.

« Nous sommes aujourd’hui ici à Matonge et c’est pas un hasard qu’on se retrouve à la place des artistes. C’est un symbole fort car ce quartier est le symbole de la créativité de la jeunesse kinoise. De la musique en passant par la sape, Matonge est le fief des grands noms de la culture congolaise que nous allons honorer pendant les Jeux de la Francophonie » a dit en substance, le Directeur national Isidore Kwandja Ngembo à la foule.

Pour sa part, le bourgmestre de la commune de Kalamu Charly Luboya s’est dit heureux d’accueillir ce jour, le Comité national des Jeux de la Francophonie.
« Toute la population de Kalamu est fière d’accueillir les Jeux de la Francophonie. Plusieurs infrastructures sont construites au Stade Tata Raphaël qui se trouve dans notre commune et nous ne pouvons qu’être fiers de ces Jeux qui nous ont permis d’avoir aujourd’hui tous ces ouvrages qui vont rester longtemps au bénéfice de la jeunesse » s’est-il réjouis.

Le responsable des animations périphériques Éric Mpoyi a rappelé pour sa part que cette campagne va se poursuivre jusque pendant les Jeux afin d’expliquer le bien fondé de ce rendez-vous de la jeunesse francophone à Kinshasa.

%d blogueurs aiment cette page :