vendredi, avril 19
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC

Jeunes Démocrates valorisent les créations des élèves

AAE60C2A-54BA-4F49-BEE6-70B160BD97F7

Le Centre Carter, en partenariat avec les Maisons des jeunes de Masina, a organisé une journée d’échange autour du rôle des jeunes dans l’amélioration de la gestion des communes de la ville de Kinshasa au Centre Culturel Boboto.

En présence de l’ambassadrice de la Suède en RDC, Mme Maria Hākanson que Mme Pascaline Zamunda, activiste des droits de la femme, est intervenue sur les enjeux de la participation des jeunes filles aux processus décisionnels à la base.

« Nous sommes en retard du fait qu’il y a pas suffisamment des cadres permettant aux jeunes de s’épanouir », a dit Mme Pascaline Zamunda avant d’ajouter qu’on se rend compte que les femmes sont de plus en plus renfermées dans le rôle de production.

Sur un autre registre,  Mme Souzy Bakajika, quant à elle, a expliquée l’apport de nouvelles techniques de l’information et de la communication (NTIC).
Selon elle, les médias reflètent une société, « c’est logique que nous n’ayons pas des grandes bloggeuse ,parce qu’elles vivent dans une société où l’on a appris que l’homme prend d’abord la parole et la donne après .
Mme Souzy Bakajika a, plus, souligné que 60% des jeunes s’informent sur internet et les autres 40%,  c’est la à la télé, la radio et autres médias.

Présent à cette rencontre, le bourgmestre honoraire de commune de Kintambo actuellement député provincial,  Tenge Litho a martelé sur la responsabilité des jeunes dans l’amélioration des communes de Kinshasa.
« Un bourgmestre ou un gouverneur qui n’est pas à la hauteur doit démissionner », a t-il déclaré

Dans la foulée, des diplômes ont été remis aux lauréats du concours jeunes démocrates. Il s’agit du prix de la meilleure école de Kinshasa décerné au Lycée  technique de la Gombe.

Au-delà du fait que les élèves participants à ce jeu concours ont bénéficié d’une prise en charge des frais scolaire, les autres domaines ont été gratifié chacun d’un ordinateur portable et une somme d’argent.

Il faut noter que, Miché kukembila avec sa pièce théâtre « la loi oblige », Giscard Lowa avec sa chanson «  Bomoko » ainsi que la chanson «  où est la démocratie » de Rima Ilunga ont servi aux organisateurs pour agrémenter cette cérémonie qui fait partie d’une série d’activités initiées par le concept Jeunes démocrates.

Bernard Mpoyi

%d blogueurs aiment cette page :