vendredi, avril 19
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC

Journée internationale de la lutte contre la pauvreté : l’agriculture principale remède pour la RDC

7EF44C7C-908C-476C-88AC-991BD85A541C

La structure Congolese women que pilote Joëlle Bile a organisé, Lundi 17 octobre 2022, au centre culturel Wallonie Bruxelles dans la commune de la Gombe, à l’occasion de la journée internationale de la lutte contre la pauvreté, la conférence en marge de 7 jours d’activisme, agriculture et environnement qu’elle a initié dans les différents coins de la capitale congolaise.

Animée par quatre panélistes à savoir, le sénateur Didier Mumengi, Dr Mbay Serge de (Bilanga Ya Beto), Mme Madeleine Andeka, Mme Irmine Nzuzi, cette conférence a mis en cause les agents et acteurs du secteur agricole en vue de leurs sensibiliser sur les expertises à apporter individuellement pour exterminer le problème alimentaire en RDC. Et ce, à travers multiples pistes de solutions.

Prenant la parole en premier lieu au nom de la société civile, Madeleine Andeka a présenté à l’assistance les 17 différents piliers de l’objectif du développement durable proposés lors de l’Assemblée générale de l’ONU en 2015 pour lutter contre la misère. Ce projet estime-t-elle , pour la RDC, coûterait plus de 30.000.000.000$ . Sur ce, elle a interpellé chaque congolais à booster et influencer son secteur pour pallier à ce problème.

Pour sa part, la responsable de la concession Ascado Eco Lodge a saisi l’occasion pour partager son expérience avec les participants. Et dit, avoir créé l’emploi grâce aux différentes activités exercées dans sa ferme. Il s’agit de l’élevage, la pisciculture, l’implantation des arbres fruitiers et l’agriculture qui demeure le principal labour.

Dans le même registre, le propriétaire de Bilanga Ya Betu, Serge Mbay a exhorté l’assemblée en ces termes “Vous devez savoir en quoi vous vous attendez. Qu’est-ce que vous voulez? par où commencer? Je recommande de faire de l’agriculture en groupe, ne le faites pas seul. Quand vous êtes dans un groupe, vous allez apprendre de l’expérience des autres et apprendre de vos propres erreurs. Il faut faire appel aux experts ”.

Dans son discours très révoltant, le sénateur, Didier Mumengi dit susciter l’etat d’esprit des congolais via son ouvrage “militariser l’agriculture” en vue de faire de l’agriculture, l’activité économique principale en RDC pour lutter contre la mauvaise consommation alimentaire. Pour ce faire, il estime qu’il faut décréter l’état d’urgence de l’agriculture en créant un corps ou une force agricole militaire dans l’optique d’en faire une activité prioritaire du pays.

Il sied de noter qu’en perspective de 7 jours d’activisme, agriculture et environnement, Joëlle Bile projette une autre rencontre de reseautage le 20 octobre prochain au Centre Wallonie Bruxelles.

Henock Mukuna

%d blogueurs aiment cette page :