Karmapa peint sa société en  » Caligula  »

Karmapa peint sa société en  » Caligula  »

Avec cet album 100℅ rumba, Karmapa se considère comme la boussole de ce style de musique en RDC.  » Caligula » est le titre de son oeuvre qui recommande aux artistes musiciens congolais de revenir à la vraie rythmique Rumba léguée par les pères de la musique congolaise.

Disponible depuis le samedi 23 décembre sur les plateformes de téléchargement Digital et en dur,  » Caligula  » est aussi un rappel à l’ordre, à en croire son auteur, aux artistes. Karmapa qui a été l’invité d’une émission télé est revenu sur le contenu de son disque.  » Caligula est d’abord le reflet de ma société. Il y a des gens qui n’aiment pas que les autres prennent de la vitesse. Même dans notre domaine, certains musiciens multiplient des stratégies pour étouffer les autres. Or, si nous restons ensemble, nous allons encore gagner plus. Produire un album actuellement est devenu comme une oeuvre caritative. On ne gagne pas assez.  » déclare Karmapa.
‘‘Caligula’’ est un album poignant. L’auteur a pris son temps pour sculpter son œuvre dans laquelle il décrypte les réalités dans une société bouleversante dominé par la perversion entre l’Homme. A la fois taquin et interpellateur, Karmapa a frappé fort à travers ses paroles et mélodies pimentées, doublés d’un timbre vocal décisif à la Franco et OK Jazz. ‘‘Caligula’’ s’illustre en véritable défi après deux albums «Le Millionnaire» et «Riposte». Cette œuvre est constituée de 21 titres. A l’instar de sa nouvelle chanteuse, Djoulia Amazonie, le ‘‘Roi de la rumba’’ a fait appel aussi à d’autres musiciens qui ne sont pas de son orchestre. La force de ce disque réside dans la thématique. Surtout que Karmapa est un fin auteur-compositeur dans la musique congolaise et qui a fait ses preuves dans sa discographie », constate un journaliste musical.

Cet album qui contient 99℅ des chansons purement  » kirumba » calquée sur la musique des Kalle Jeff, Tabu Ley, Luambo Franco.

OM

%d blogueurs aiment cette page :