La 5eme édition du Festival Kinshasa Jazz célèbre 25 ans du mouvement «Jazz à Kinshasa» !

La 5eme édition du Festival Kinshasa Jazz célèbre 25 ans du mouvement «Jazz à Kinshasa» !

Pour célébrer les 25 ans du mouvement jazz à Kinshasa, le festival Kinshasa Jazz rend au hommage aux pères précurseurs de ce secteur dans la capitale congolaise principalement Gaby Wadigesila et Serge Gontsho. Pour sa 5eme édition de Kinshasa Jazz se tiendra à l’Institut Français de Kinshasa du 3 au 4 décembre 2021, plusieurs noms ont été associés pour que la fête soit belle. Kim des Usa, Mohombi de la RDC et Suede, sans compter les groupes Jazz Y’a Congo et Kin Jazz. 

« 5 ans, ce n’est pas rien. Le jazz existe depuis 25 ans à Kinshasa. Avec le temps, le jazz s’est démocratisé. Il a quitté la Centre ville pour envahir la cité. En 25 ans, il a quitté les restaurants vip pour affronter le grand public. C’est grâce aussi à Gaby Wadisezila et Serge Gontsho. Programmation est essentiellement de jazz et nous invitons les autres à venir jouer du jazz. Si dans les précédentes éditions, on a eu de la pop-congolaise cette année , il y aura Mohombi qui fait de la musique populaire en général », indique Paul Leperc.

Et de souligner que, « Nous sommes heureux que les Nouveaux partenaires se joignent à nous . Kinshasa Jazz, C’est ce rendez-vous vous de partage et d’échange mais aussi une école de musique ».

« Bien qu’étant américain, la musique jazz a des origines africaines. C’est pour la deuxième fois que nous allons accompagner ce festival », la Chargee de communication de l’Ambassade des USA.

« Nous sommes très content de participer à ce festival. Rawbank est ici pour faire la promotion de la culture. Nous étions là l’année dernière , cette année aussi  et nous serons encore là les prochaines années. Il n’y a pas de magie à faire pour être accompagné par la Rawbank », souligne Fleurange de la Rawbank. « La musique véhicule la gaieté mais aussi le vivre ensemble et la fête sera totale. Jazz y’a Kongo sera là pour faire revivre les années lumières du jazz à Kinshasa », indique Gaby Wadi, qui sera à l’honneur durant cette édition puisqu’il est compté parmi les Pères fondateurs de ce mouvement à Kinshasa.

« Nous espérons que cette année sera belle. Le jazz est un élément qui se vend, qui se consomme et qui se commercialise au Congo. Tout ceci ne peut se faire qu’àvec de la bonne bière , la Skol », affirme Paty Saraza de la marque éponyme.

Notons que pour pour 25 ans de Jazz à Kinshasa, le festival Kinshasa va honorer les jeunes qui vivifient ce mouvement avec le trophée Jazz Kongo Awards. Et ceux qui seront primés devront avoir près de 10 ans de carrière et actifs sur les scènes.

Onassis Mutombo

%d blogueurs aiment cette page :