« Le Jazz a de beaux jours devant lui en RDC » pense Prof Yoka

« Le Jazz a de beaux jours devant lui en RDC » pense Prof Yoka

A l’occasion de la 7eme édition de la journée internationale du Jazz qui est célèbre chaque le 30 avril, L’institut national des Arts(INA) en collaboration avec le centre Wallonie Bruxelles, ont organisé une conférence autour de l’histoire du Jazz en RDC, ce lundi 24 avril 2018.
Considéré comme un genre qui exige de la réflexion et un bon sens d’écoute, le jazz est une musique de maîtrise musicale pour pouvoir improviser sans être hors game.

Pour le Directeur Général de l’INA, le professeur Yoka, le fait que cette célébration a vu son début à l’INA cela montre que le Jazz a encore des beaux jours devant lui. « Le Jazz a vue le jour en Afrique comme la rumba selon l’histoire ensuite son parcours l’avait amené aux Etats Unis. Il faut le dire que notre pays s’est familiarisé avec le Jazz, car vers les années 60, tous les orchestres en RDC ont porté le nom « Jazz » à la fin, cela juste pour montrer cette harmonie, même-ci en vrai cela n’avait rien avoir avec le vrai Jazz », a-t-il renchit.
Quant à Paul Leperc, celui-ci tout comme les personnes présentes dans la salle, ont encouragés les jeunes à pratiquer la musique jazz, enfin de démontrer que cette musique, bien qu’elle donne l’impression d’être pour un public donné mais reste de la bonne musique pour tous.
Cependant, Dany Ekua, professeur de musique de l’ina, se sent heureux de voir que l’histoire de cette musique prend de l’ampleur.
Pour rappel, plusieurs activités sont prévues pour cette 7ème édition de la journée internationale du Jazz à Kinshasa. Des ateliers pour enfants et des concerts sont au rendez-vous durant cette semaine.

Sarah M. Lukoji

%d blogueurs aiment cette page :