mercredi, juillet 24
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC

Lutumba Simaro s’en va !

C’est l’ancien député Zacharie Babaswe qui a annoncé la nouvelle de la mort sur les ondes de la radio kinoise Top Congo confirmant la mort du grand poete depuis les premières heures du matin de ce 30 mars 2019. C’est la musique congolaise qui est dans l’émoi.

« J’ai la lourde responsabilité et la profonde douleur d’annoncer au Congo et au monde, le décès du poète Simaro Lutumba ce matin à Paris »,  déclare t-il sur TOP CONGO FM, avant d’ajouter que « C’est une très très grosse perte en ces moments où le pays a besoin de sagesse ».

Guitariste,  auteur de nombreux grands chefs d’œuvre de la musique congolaise, Simon Lutumba Ndomanueno (81 ans) a été très longtemps le chef d’orchestre du TP OK Jazz avant de créer, suite à des désaccords après la mort de Luambo Makiadi, son propose orchestre BANA OK.

A (ré)lire : Lutumba Simaro quitte la scène musicale à 80 ans ! 

 Coeur artificiel, mabele, faute ya commerçant, maya, sont sur la liste  de ses chansons que la RDC fredonnera encore pendant plusieurs générations. Après des hommages des congolais de son vivant, le Poète est allé en paix puisque son souhait était que la RDC lui rende des hommages pendant qu’il est en encore en vie. L’avenue Mushi a été rebaptisé  »Lutumba ». Il a remis sa guitare au chef de l’État de l’époque Joseph Kabila  à l’occasion de son 80 ans.  il y a son buste au croisement des avenues 24 novembre et l’ex avenue Mushi. Dieu a donné, Dieu a repris. C’est à lui la toute puissance.

A lire aussi : Lutumba Simaro, quand une page d’histoire fauche une autre !

Onassis Mutombo

 

%d blogueurs aiment cette page :