vendredi, avril 19
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC

Nord-Kivu: Zoom sur Éliane Feza, la « Queen » du slam de Goma

FB_IMG_1690213893644_1

Nominé parmi les 100 jeunes espoirs du Congo pour sa 4eme édition qui se tiendra dans le soirée du 12 août 2023 à Kinshasa, la slameuse Éliane Feza est comptée parmi ceux qui défendent cette noble art de l’oralité dans la province du Nord-Kivu.

Résidant à Goma, Feza est récompensé par ce concours qui met en lumière des jeunes qui mènent des actions du développement dans leurs communautés.

Campagne de soutien aux FARDC/ Min. de la communication et médias

Membre du collectif Goma Slam Session, Éliane Feza Qeen découvre le slam en 2019 alors qu’elle participe à des sessions et ateliers d’écriture organisés par cette structure de jeunes.

Né sous les pieds du volcan Nyirangongo à Goma, Feza peint dans ses textes, son vécu, son entourage et comprend le Slam sous trois dimensions qui lui ont aussi permis d’évoluer et de se faire une carrière à la taille de ses ambitions.

Eliane Feza Queen, slameuse, ph. Tiers

Pour elle, le slam a été un refuge, une mission et un combat. «Un refuge parce qu’il m’a permis d’extérioriser mes émotions, mes mécontentements, il est devenu une mission avec mon envie de vouloir contribuer au changement et, d’être la bouche des sans voix, il est devenu aussi un combat pour mettre à nu les abus, les violences auxquelles les plus vulnérables sont victimes, mais aussi pour redorer l’image du Congo, écrire une histoire de gloire sur elle contrairement à tout ce qui est raconté dans les médias » d’où son Slogan Réécrire l’histoire du Congo

Après de multiples prestations aux Soirées Slam, Éliane Feza, par son travail acharné, fait valoir son talent et découvre des grandes scènes. Elle participe en 2019 au Festival de Théâtre du Kivu, avant de remporter le Prix Ebola dans la compétition Slam Poésie. En 2020, elle partage la première scène du festival Amani avec ses amis du collectif comme Jenny Paria Artiste , Kingdan Sadiki, Linda light pour ne citer que ceux-là. Et après quelques mois, elle va remporter le prix de la lutte contre l’extrémisme violant.

Toujours avec dévouement et passion, La reine du micro participe à des résidences de créations artistiques notamment avec Gioia Kayaga Joy Slam en 2021 et Yekima De Bel Art en 2023 qui plus tard se sont conclues par des spectacles et receuil des poèmes comme Gomatricielles et Slamani.

Convaincu que le talent se multiplie lorsqu’il se partage, Éliane Feza anime des ateliers de SlamoTherapie, Slam Au Féminin au sein du Collectif GSS à Goma et aussi à Bukavu pour le compte du festival Iduru.

Pour elle, la scène est comparable à un tribunal où l’on défend des droits humains. Elle prend part en 2022 à une création inédite nommée #LEO mêlant dance et Slam qui d’ailleurs fait une tournée régionale en mars 2023. Elle est l’une des artistes régionaux venus de Goma, Burundi et Rwanda et Bukavu qui ont séduis les cœurs des festivaliers de Bukavu pour le compte de la 9 ième édition du festival Amani en février dernier.

La Queen du slam du Nord-Kivu reste, convaincue, qu’au travers la jeunesse, le Congo peut toujours aspirer à un changement.

Arts.cd/Goma Slam Session

%d blogueurs aiment cette page :