Prix littéraire Zamenga dévoile ses gagnants pour l’an 2020

49944C0E-7500-4C6A-BAEF-CA88B73D23A0

La Délégation générale Wallonie-Bruxelles/RDC a procédé ce samedi 7 novembre 2020 à la remise du Prix littéraire Zamenga au sein de la bibliothèque Wallonie Bruxelles dans la commune de la Gombe à Kinshasa.

[masterslider id= »2″]

Le Prix Zamenga est un concours littéraire qui s’inscrit dans le cadre de la promotion de jeunes auteurs congolais ainsi que la littérature congolaise dans son ensemble. Et pour cette troisième édition soixante dix (70) Nouvelles ont été retenues au départ. Ainsi dix d’entre eux sont arrivées en finale.
Parlant de la finale, c’est Marshall Ahongo avec sa Nouvelle intitulée « sueur » qui a remporté la troisième édition du Prix littéraire Zamenga, un trophé reçu des mains de Jean-Marie Lukundji, Ministre de la culture et arts.

Grâce à un texte qui évoque des femmes victimes de viols, l’auteur a pris l’angle sous lequel les gens parlaient des viols sans vouloir en parler. En outre, souvent c’est sont les femmes victimes qui sont exposés à expliquer ce qu’elles ont vécues pendant que l’auteur de cet acte se camoufle.

Prenant la parole après avoir reçu son trophé, Marshall Ahongo annonce avoir participé à trois concours et en a avoir remporté deux dont ce Prix.

 » C’est un grand honneur, surtout un sentiment d’accomplissement car J’ai participé à trois concours littéraires et une fois j’étais deuxième et j’ai remporté les deux autres »,  a t-il déclaré

Quant au choix du sujet traité dans sa Nouvelle qui parle des femmes victimes de viols, Marshall Ahongo pense que la problématique du viol est souvent évoqué sans pourtant toucher le fond du problème.

 » C’est un sujet qui me choc. Les gens en parlent sans vouloir toucher le fond, ils en parlent sans tenir de l’image de la personne victime, et beaucoup oublie ce que cette personne pourra ressentir », a-t-il  renchéri.

Quant aux objectifs poursuivis par ce concours, le coordonnateur du Prix littéraire Zamenga, Richard Ali A Mutu, a affirmé que l’objectif est d’encourager les jeunes à produire les œuvres littéraires.

 » En organisant ce concours notre objectif est d’encourager les jeunes à écrire, donner aux jeunes un cadre d’expression mais aussi les encadrer afin de les apprendres les genres littéraires comme la Nouvelle par exemple. Nous voulons que la scène littéraire congolaise ne puisse pas manquer des cadres, C’est pourquoi nous nous battons pour organiser ce concours », a fait savoir Richard Ali coordonnateur du Prix Zamenga au micro de www.arts.cd

Il sied de signaler que les cinq premiers lauréats ont reçu un chec d’un montant allant de 100$ pour le cinquième et 1000 dollars pour le premier lauréat, accompagné des quelques livres.

Bernard MPOYI

%d blogueurs aiment cette page :