mardi, septembre 27
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner

Protection de l’enfant au cœur d’un atelier de renforcement des capacités à Kinshasa

La cérémonie du lancement des travaux d’ateliers du projet  » Renforcer le système de protection de l’enfant en République Démocratique du Congo, s’est tenue mardi 9 août 2022, à Kinshasa.

Faisant suite au projet « Batela Mwana » qui s’est clôturé en 2020, cet énième projet du bureau international des droits des enfants ( IBCR) entend réunir des représentants des plusieurs ministères du gouvernement Congolais, acteurs des organisations de la société civile, organisations internationales et organismes internationaux autour d’un atelier censé mettre un accent sur la protection accrue des enfants et des droits plus respectés pour les filles et les garçons en RD Congo .

Le Directeur général du Bureau international des droits des enfants en RD Congo, Martin Causin , la cheffe de coopération et chargée ad intérim des missions au sein de l’ambassade du Canada, Nancy J Foster et le Ministre congolais des affaires sociales, actions sociales et solidarité nationale Modeste Mutinga, ont tour à tour, prononcés des allocutions concoctant le lancement des dits travaux.

Logo de 5 ans de www.arts.cd


 » L’expérience de L’IBCR en RDCongo ainsi que les échanges avec nos partenaires lors des consultations préparatoires à ce nouveau projet ont révélés une force incroyable, les congolais aspirent à une transformation de la société et au respect constant des droits de l’enfant. Et la valeur ajoutée de ce nouveau projet réside précisément dans l’outillage et dans la formation concrète des acteurs chargés de protéger les enfants… », a déclaré Martin Causin, Directeur général de l’IBCR.
Prenant la parole à son tour, Nancy J Foster, a évoqué le satisfecit du gouvernement canadien après la tenue du projet Batela mwana. Aussi, l’empressement qu’anime ce partenaire de taille, de contribuer à ce projet combien Utile. Plus loin, le Ministre congolais des affaires sociales, actions humanitaires et solidarité nationale, Modeste Mutinga a salué l’appui du gouvernement Congolais par le biais de son ministère, comme à l’accoutumée.

Il sied de souligner que cet atelier de cadrage de l’IBCR va réunir des acteurs majeurs du domaine de la protection de l’enfant et de la promotion ou de défense des droits des filles et garçons en RDCongo.
Jimmy Sita

%d blogueurs aiment cette page :