Retour sur la présence des Présidents congolais dans une salle de spectacle !

A73881B1-A997-4E4F-B01C-92F3B1EF8D70

C’est ce 27 février 2021 dans la salle du spectacle du Palais du peuple que le Chef de l’état, le président en exercice de l’Union Africaine va lancer l’année culturelle de son mandat à la tête de cette organisation panafricaine. 
[masterslider id= »2″]

A part son discours vision sur la culture africaine, le spectacle le plus attendu est « Une saison au Congo », texte de Aimé Césaire.
Cette pièce qui porte sur le drame qu’a connu l’Afrique, mais aussi sur la décolonisation de tout un continent au travers d’une figure panafricaine mythique qu’est celle de Patrice Lumumba.

Œuvre classique de la littérature négro-africaine, cette pièce sera présentée par le Théâtre national sous la direction artistique du metteur en scène congolais, Norbert Vimiye.

Depuis Mobutu, qui était l’artiste numéro un durant les vingt premières années de son règne, aucun président n’a réuni les artistes dans une salle de spectacle, ni participé à un spectacle dans une salle en RDCongo. Laurent Désiré Kabila n’a recouru aux génies créateurs que lors des rencontres politiques surtout après l’attaque de l’armée rwandais pour chanter «Tokufa Pona Congo». Ayant promis aux artistes 2 millions de $ pour booster le secteur culturel, Joseph Kabila Kabange a quitté le pouvoir avec cette promesse comme les photos de 5 chantiers. L’histoire retient aussi que lors de la célébration du Cinquantenaire de la République Démocratique du Congo, Joseph Kabila, alors Président de la République, avait quitté la salle pendant la présentation par le Théâtre National de la pièce théâtrale retraçant l’histoire de 50 ans du pays. Ainsi, après Joseph Kabila, les invités surtout les corps diplomatiques avaient pris aussi la direction de la porte laissant ainsi les comédiens sur scène comme les orphelins de guerre. Et l’actuel sera jugé selon les actes qu’il va laisser derrière lui. Fatshi a fait des promesses.

Pour cet après-midi, à part la pièce de théâtre, deux moments forts marqueront cette rencontre :  Avant tout l’adresse du Chef de l’Etat, Président en exercice de l’UA qui donnera sa vision de la Culture. Après, c’est l’hymne de l’Union africaine qui sera exécuté par l’orchestre de la canalise l’Institut National des Arts (en deux des langues congolaises le lingala et le swahili en sus du français et de l’anglais). 

Quelques événements sont sur la table du panafricain Félix Tshisekedi notamment : Le festival panafricain de Kinshasa, La rumba parade (au mois de mai), La journée des afro-descendants (janvier 2022), Le grand prix panafricain de littérature et Les colloques (Musée :retour des œuvres d’art et sur la paix et la guerre),…

Onassis Mutombo

%d blogueurs aiment cette page :