Socoda : «Nous avons pris le plus bel élan dans la grande régularité (…)» (Nyoka Longo)

Socoda : «Nous avons pris le plus bel élan dans la grande régularité (…)» (Nyoka Longo)

Il s’est tenu la première réunion du Conseil d’administration de la Société congolaise des droits d’auteurs et des droits voisins (Socoda) et la présentation de la nouvelle équipe dirigeante aux agents et cadres de la Socoda au siège de cette société dans la commune de la Gombe, le 22 décembre 2021.

Après les deux assemblées générales organisées au mois de septembre 2021 dernier qui ont été sanctionnées par les procès-verbaux notariés et certifiés par le journal officiel, pour l’une des rares fois, note un membre du conseil d’administration, la Socoda a pris un nouvel élan dans la régularité.

« Nyoka Longo, seul, ne peut rien faire (…) »

Pour la rencontre de cet après-midi, il a été question d’écouter la communication du PCA et la remise à tous les membres du conseil d’administration les documents légaux de la Socoda composé notamment des procès-verbaux de deux assemblées du 11 et 25 septembre 2021 et du nouveau statut constituant ainsi la boussole de la nouvelle Socoda.
« 3 mois se sont écroulés depuis l’organisation de nos deux assemblées. Avant cette rencontre, il y avait des formalités à remplir sur le plan administratif. Nous sommes calmes et sereins. C’est un grand plaisir de me retrouver avec les collègues artistes qui ont été élus comme administrateurs et membres du conseil de surveillance. Aujourd’hui, c’est la mise en place de ces deux nouveaux organes », affirme Nyoka Longo, Président du Conseil d’administration (PCA) de la Socoda.

En présence de Michel Agu, Directeur général de la Socoda et faisant allusion à l’hymne national de la RDCongo, « Debout congolais », Jossart Nyoka Longo souligne que, « Nous avons pris un bel élan dans la plus grande régularité. Donc rien ne peut nous arrêter, puisque la société à tous les textes conformes».
S’adressant aux artistes et agents de la Socoda, Nyoka Longo ajoute que, « Nyoka Longo, seul, ne peut rien faire. Avec l’appui du conseil d’administration, du conseil de surveillance et de la direction générale que nous allons arriver à répondre aux aspirations de tous les agents et les artistes affiliés à notre coopérative».
Saisissant la balle au bond, le PCA de la Socoda a présenté ses meilleurs vœux au Président de la république. « Nous sommes convaincus de la place qu’occupe l’artiste congolaise sous votre leadership dans le cadre de la reconstruction de notre pays, son émancipation et le rayonnement de son identité tant sur le plan national qu’international. L’inscription de la rumba congolaise dans le patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’Unesco en est une illustration éloquente », dit-il.
Aussi, la Socoda, indique-t-il, s’engage à jouer sa partition pour mieux vendre l’image de marque de la RDCongo à travers le monde par la culture qui est la vitrine d’un peuple et l’image de son identité.

Onassis Mutombo

%d blogueurs aiment cette page :