lundi, janvier 30
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC
Séjour Pape bannière

Un film sur l’identité culturelle ouvre la 4ème édition du festival «Vision documentaire »

La 4ème édition du festival « vision documentaire » s’est ouverte, mercredi, à la grande halle de l’Institut français de Kinshasa (IFK) dans la commune de Gombe par la projection du film «The Rumba Kings », du réalisateur Prévien Alain Brain, qui rappelle l’identité congolaise à travers les témoignages de quelques ténors de cette musique et des images inédites de la période coloniale.

Le représentant du réalisateur, l’acteur culturel, Klay Mahungu, a marqué sa satisfaction : « Je suis heureux d’assister à la projection de ce film, d’autant plus que celui-ci a été réalisé par un étranger venu au Congo dans le cadre de son travail. Il a été séduit par ce style musical, la rumba, qui s’apparente à celui du Cuba », a-t-il dit.

Pour lui, ce long-métrage a été réalisé, dans l’objectif de montrer aux congolais, que la rumba congolaise n’est pas seulement une musique de jouissance, mais plutôt un profond genre musical qui détermine même le mode vie d’un peuple en forgeant son identité.

Avec l’insertion des quelques séquences du passé tragique de l’époque coloniale. « Le film montre l’origine et l’importance de cette musique qui a su amener le peuple à la prise de conscience pour l’indépendance », a ajouté Klay Mahungu.

Le festival «vision documentaire » est une création de la maison de production dénommée : « Bimpa ». Cette année, l’équipe organisatrice entend présenter au public kinois, les meilleurs productions du Congo et d’ailleurs.

Ce festival cinéma qui va du 23 au 26 novembre, propose quelques sessions d’ateliers de formation sur la réalisation des documentaires et des projections, qui se tiendront à l’Institut français de Kinshasa, au centre Wallonie-Bruxelles ainsi qu’à la Maison culturelle de Mwindeurs, rappelle-t-on.

SL

%d blogueurs aiment cette page :