Verkys Kiamwanga rêve d’un siège propre à la SOCODA !

Verkys Kiamwanga rêve d’un siège propre à la SOCODA !

Au cours de la cérémonie d’échange des vœux entre les agents et cadres de la Société congolaise des droits d’auteurs et droits voisins (SOCODA) le 22 février dernier, le président du conseil d’administration de cette société Verkys Kiamwanga a fait savoir son plus grand souci de doter cette structure d’un siège propre à elle à l’instar de toutes autres sociétés de droits d’auteurs du monde.

Verkys a également brossé le bilan de l’an 2017 devant ses collaborateurs et ministre de la culture et arts. « L’acquisition d’un terrain sur le site « Tembe na tembe » à côté du palais du peuple qui permettra de construire le siège international de la SOCODA COOP-CA et le paiement par  deux fois de salaires des artistes, ainsi que du personnel de la société »,  constitue, pour lui, deux acquis majeurs pour l’année qui venait de s’achever.

« Le besoin de doter  la SOCODA d’un siège à l’instar d’autres sociétés des d’auteurs d’auteur, de par le monde, est une nécessité vitale car depuis l’accession du pays à l’indépendance, de la SACO en passant par ONDA et la SONECA jusqu’à ce jour, toutes ces sociétés qui nous ont précédés ont fonctionné dans des bâtiments avec le statut de locataire.  Notre ambition est de rompre avec cette pratique surannée », pense Vévé Kiamwanga.

Rappelant  que la Socoda reste le seul organisme national chargée de la perception et de la gestion des droits d’auteur et voisins  selon l’article 111 de l’ord-Loi n°86-033 du 5 avril 1986, il regrette cependant que certains partenaires refusent de s’acquitter de leurs obligations en ne payant pas les redevances pourtant autorisé par les textes réglementaires. Ce qui, pense t-il, prive les artistes de leurs droits les plus légitimes et les pousse dans la vie des laissés-pour-compte de la société.

OM

 what is financial management softwareface2trade

%d blogueurs aiment cette page :