vendredi, avril 19
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC

Werrason et Fally Ipupa, « come back » à la tradition !

La percée musicale de la chanson « Zenga Luketu  Lusala mambu » tirée de l’album « 7 jours de la semaine » de Noel Ngiama Makanda dit Werrason  (de souche Bambala province du Bandundu) fait retourner beaucoup d’artistes sur le chemin du studio.

L’on projette  un lendemain de l’industrie musicale RD Congolaise (regorgeant plus de 300 dialectes) totalement inspiré de la tradition, une source inépuisable.

Le « roi de la forêt » s’impose  dans tous les milieux d’ambiance kinois (boites du nuit, cabarets, dancing club, les deuils, fêtes de mariage…)  à travers cette œuvre de haute facture artistique traditionnelle Ne Kongo, et cela après avoir connu une légère baisse suite à la défection de beaucoup d’éléments de sa cour Wenge Musica Maison Mère (WMMM) tels  Héritier Watanabe , Thadée, Olivier, Eboa Lotin, Beau Gars Cappuccino,  Fabregas « Ya mado » et Robinho  Mundibu « Tia nanu boye » qui ont osé même  captiver le difficile public kinois.

Face à l’agression extérieure, retour aux sources

Sans oublier l’animateur titulaire Lobeso ‘Tigre’  se surnommant actuellement «Mbonda bio » qui s’aventure  dans son «  recours à l’authenticité » à travers le tube « Elumbe Elumbe » déjà disponible sur le marché du disque.  Pour sa part,  Fally  Ipupa (de souche Ekonda de la province de l’Equateur)  a injecté  « Elok’oyo » un remix totalement réussi de « faux calcul » du groupe folklorique du regretté Mabele Elisi.

La doyenne des musiciennes africaines  Elisabeth Mudikay Tshala Muana, la « Reine de Mutuashi » a su revaloriser pendant près d’une quarantaine d’années  le rythme Luba (province du Kasaï), des tubes nostalgiques tels « Malu » ou encore « Tshanza »  et récemment « Lunzenze » avec des titres comme « Tshintu Vita » réalisé en feat avec l’animateur Bill Clinton.

L’histoire musicale congolaise se souviendra longtemps de  la star internationale de la chanson Shungu Wembadio  Papa Wemba  fils du terroir Lubefu (province de Sankuru) s’impregniant de la   culture  « Otetela  Kemafumbe ». A féliciter aussi Jossart Nyoka Longo Mvula de Zaiko  Langa Langa qui  a fait un grand retour sur la scène discographique dans l’album « Bande annonce », la  chanson « Mo Mambu » fignolée en airs « Zombo Kongo Dia Totila » proche de l’Angola, pour ne citer que ceux-là.

Arts.cd

 

%d blogueurs aiment cette page :