mercredi, juillet 24
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC

Yekima de Bel’Art, du #ChallengeYekima au SlaMabanga

C’est une nouvelle page de l’histoire du web qui s’écrit par les internautes congolais. Au début de la semaine, comme par un bâton magique, Yekima De Bel Art, slameur, a donné le go du #ChallengeYekima qui consiste à dédicacer des personnes ou à raconter sa journée en citant des noms.

Sur facebook, ce challenge présenté en français, en lingala et en swahili s’est répandu comme le titre « zenga luketu » de Werrason avec près de 150 publications recensées déjà. Son initiateur, « Valeur Poétique Nationale (VPN) » qui se confie à arts.cd, se justifie par une envie de remercier ceux qui l’accompagnent et écrivent de belles histoires pour ce Grand Congo.

#ChallengeYekima, une façon de faire gouter aux délices de votre prochain album ?

Ce jeu est beau mais il n’est pas prévu dans le prochain album de Yekima vôtre Valeur Poétique Nationale (VPN). Mais ça me réconforte plus ou moins dans mon idée de faire un Slam avec dédicace ou Mabanga ou carrément SlaMabanga (rire), mieux The Slam Name-Dropping qui d’ailleurs en devrait être le titre. Cela peut être un single hors circuit pour remercier, dédicacer, lancer des amis et plein d’autres personnes importantes qui me soutiennent et m’accompagnent dans ma carrière de près ou de loin.

Alors l’ampleur de #ChallengeYekima m’a réconforté dans l’idée devant laquelle j’ai longtemps hésité, un Slam dédicaces intitulé Name-Dropping Slam ou Slam Name-Dropping. J’ai déjà tenté l’expérience lors d’une émission à B-one, ça a fait fureur dans la chaîne, tous l’ont dans leurs smartphones. Donc, ce challenge me pousse à renouveler cette expérience mais à la manière d’un challenge.

Le projet “The Slam Name dopping sera disponible quand ?

Alors je ne saurai dire quand est-ce que The Name-Dropping Slam va sortir. Ça va être quand on s’y attend le moins. Et comme un vrai amusement, en gardant ce côté ludique, drôle, mais aussi cognitif du #ChallengeYekima.

Et l’album dans tout ça ?

Ça fait un moment que je suis en studio pour l’enregistrement de mon album « AFROSLAM », à noter que c’est le style que j’ai créé depuis que j’ai lancé « Je te présente Kinshasa ». Ce dernier va se confirmer avec les prochaines sorties, déjà avec des titres comme « Les Années Zaïre » dont j’annonce la vaillante sortie bientôt. Et quand nombre des personnes ont appris que j’étais en studio, la plupart me demandent de les dédicacer, les citer. Mais c’est délicat dans mon style, pourtant j’y pense. Je veux bien, je vois bien que les gens aiment les Mabanga, ça fait un bien fou on dirait.

C’est-à-dire que l’album doit encore attendre ?

J’annonce par contre la sortie prochaine de deux singles de mon album « Les Années Zaïre » et « Uweta Mama ? ». A tout moment The Name-Dropping Slam pourrait vous surprendre. J’aimerais bien faire ça en feat avec certains challengers voire y en a dont la plume m’a scotché et fait vibrer l’intérieur avec de jolies trouvailles. Onassis semaines de travail, ma Génération bosse 7, est ma propre trouvaille et je la garde déjà dans le projet. Je crois qu’il parlera de ma Génération, celle dont je suis fier et à laquelle je suis orgueilleux, passez moi le terme, d’appartenir.

Nous comptons proposer au pays de hanche et le pied, un peu de tête… Mais non sans hanche ni pied. Ainsi, ma devise reste joindre la hanche à la tête. Danser mais rester censé et renseigné. Mon album AfroSlam est plus qu’imminent à présent, « les Années Zaïre et UwetaMama ? » vont bien le faire.

Un mot aux challengers

Je remercie encore une fois tous les challengers, je pense singulièrement à Larissa Diakanua qui a été souple dès le départ, mais aussi Bathy Asimba, Patrick Kuba, Ronnie Kabuika, Sandy Amazone qui innove avec le Swahili, Sholo ma Race, Peter Komondua,  Alesh et Dabby, Kindombe Marie, les Bia,  Nzau, Botowamungu, Kratos,  Julien, Missy, Noella Luzitu, y en a plein de vrais génies du Web. Et je vous remercie le grand Arts.cd.

MM

 

 

 

144 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :