Entreprenariat: Ishango Startup Center lance ses activités pour l’encadrement et le financement des jeunes entrepreneurs

Entreprenariat: Ishango Startup Center lance ses activités pour l’encadrement et le financement des jeunes entrepreneurs

Le ministre de la l’entrepreneuriat Eustache Muhanzi a procédé ce jeudi 14 octobre à l’inauguration de l’espace des jeunes entrepreneurs dénommé Ishango StartUp center, au sein de l’Opec dans La commune de la Gombe.

Plusieurs autorités du pays ont rehaussé de leur présence à cet événement notamment le ministre de la Jeunesse Yves bunkulu, la conseillère du chef de l’État en matière de la jeunesse Chantal Mulop et bien d’autres.

Pour l’initiateur du projet, Ishango Startups Center Félix Mangwangu, cet espace est un temple de la découverte, un musée de la connaissance pour permettre aux jeunes entrepreneurs congolais de se redécouvrir.

 » Cet espace est là pour pouvoir revaloriser l’innovation, l’inventivité, la créativité, l’intelligence africaine, qu’elle soit ancestrale ou moderne. C’est d’abord un temple de la découverte, un musée de la connaissance pour permettre à ce jeune de se redécouvrir », a déclaré Félix Mangwangu.

De son côté, le DG de l’Opec, Ezéchiel Biduaya, annonce que ce projet a vu le jour grâce au financement du marché commun des pays d’Afrique orientale et australe à travers le financement de l’Union européenne et du gouvernement de la République.

« Ce projet pilote de startups center d’Ishango, a vu le jour grâce aux financements des marchés communs des pays d’Afrique orientale et australe à travers le financement de l’Union Européenne et du gouvernement de la République. L’inauguration de cet espace, est un signe fort du gouvernement de la République de mettre en œuvre les programmes des incubateurs des petites et moyennes entreprises et des startups center en vue d’accompagner le développement d’entrepreneuriat congolais et particulièrement des jeunes », a déclaré le DG de l’Opec Ezéchiel Bidwaya.

Notons qu’Ishango Startup Center a pour but d’encadrer les jeunes entrepreneurs, les former sur l’entrepreneuriat et financer leur projet. Au cours de cette assise sept lauréats ont bénéficié d’un brevet dont une prise en charge de l’un d’entre eux notamment avec un billet aller retour pour la France par le ministre de la jeunesse Yves Bunkulu pour competir dans un concours des jeunes startups.

Bernard MPOYI

%d blogueurs aiment cette page :