mercredi, juillet 24
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC

Festival Amani 10, « Là où les armes divisent, la culture rassemble »

A quelques jours du démarrage de la 10ème édition du Festival Amani, la ville de Goma au Nord-Kivu affiche sa sérénité légendaire. Pour cette 10ème édition, le Festival Amani se tiendra du 16 au 18 février 2024 sous le thème ; « Valorisation du bénévolat au service de la communauté ».

A l’approche des premières notes des artistes musiciens comme Tiken Jah Fakoly, Fally Ipupa ou Yekima de Bel Art, Magic Pinokio, les organisateurs restent convaincus que, « Là où les armes divisent, la culture rassemble ». Ainsi, Cette année, le festival Amani celebre, «  10 ans d’espoir, 10 ans de résilience, 10 ans de don de soi ».

Le Festival apportera-t-il la paix au Nord Kivu ou dans l’Est du Pays ? Est-ce juste un moment d’amusement ou une vraie contribution à la paix ?

Innoss B lors de l’édition 2020 ph. Festival Amani

Dans cet environnement de peur, de violence, des pertes, de désespoir, des pleurs, et de traumatisme permanents, à en croire Guillaume Bisimwa, Directeur dudu festival, le festival Amani se veut un interlude pour respirer, rire, se défouler et se décharger un peu, s’évader, juste un peu, avant de retrouver le difficile quotidien.

« Le Festival Amani rassemble les gens dans leurs diversités et différences. Il n’y pas meilleur affront au discours de haine et de division. La culture, l’art, la musique, la danse rassemble. Ainsi cet évènement promeut le langage de l’humanité. Face à la tendance au repli sur soi, se rassembler est une force. C’est aussi un message fort que la peur, la terreur et l’exclusion ne peuvent pas triompher. Nous rassembler autour d’un trait d’union est une des meilleures réponses contre la peur», note-t-on.

Aussi, le festival Amani attire l’attention sur la ville de Goma et sur sa situation. Il permet de présenter les merveilles de cette ville et de la province, ses difficultés, les épreuves qu’elles traversent, les opportunités qui y existent, ses espoirs et les idées de sa jeunesse.

Le Festival est un espace d’expression libre et populaire. C’est aussi un cadre de rencontre et d’échanges entre les habitants de Goma, les ONG, entreprises, et les décideurs au travers des stands, des panels, des émissions, des rencontres. Le Festival permet de promouvoir l’art et la culture, les artistes locaux et l’industrie culturelle de la ville, de la province et du pays.

Fally Ipupa lors du Festival Amani 2019 ph. FA, 

Le Festival est un incubateur d’entreprises de jeunes et un cadre de promotion de jeunes entrepreneurs. Plus de 1000 projets d’entreprises reçus en compétition, plus de 100 entrepreneurs formés et plus de 20 idées startup et entreprises des jeunes appuyés financièrement.

Le Festival est une contribution à la cohésion sociale. L’Etat Congolais, ses partenaires, les écoles, les églises, les médias, le secteur privé, les artistes, les familles et chaque citoyen doit jouer pleinement son rôle. « C’est par la chanson, la musique, la danse, le cinéma, par tout ce qui touche à la liberté de l’homme que nous devons passer pour éduquer notre peuple, soit dans le domaine de l’hygiène, de l’éducation… soit pour donner le courage. » Thomas Sankara.

.

%d blogueurs aiment cette page :