jeudi, août 11
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner

Ce qu’ils ont dit: « C’était juste touchant de voir combien de messages sympathiques j’ai reçus des artistes » (Nioni Masela)

Chargée de la rubrique culture du quotidien Le Courrier de Kinshasa, représentation kinoise de l’Agence d’information d’Afrique centrale avec Les Dépêches de Brazzaville, qu’elle anime depuis sa création en 2008, Nioni Masela est sortie de la soirée des arts, tenue le 26 novembre au Musée de Kinshasa et retransmise en direct sur Digital Congo TV, le cœur joyeux et léger, son trophée à la main.

Nioni Masela sacrée « Journaliste culturelle » de l’année (Adiac)Tenue pour la meilleure des cinq nominés de la catégorie « Journaliste culturel » de l’édition 2021 du Prix Lokumu Arts.cd, Nioni Masela a été récompensée sous une salve d’acclamations la soirée du 26 novembre. Le jury, composé d’éminentes personnalités de l’univers culturel de la République démocratique du Congo (RDC), en l’occurrence le Dr Henri Kalama, Didier Mpambia, Myoto Liyolo, Julie Ngala, Djo Moupondo et Eric Nice, lui a fait l’honneur de se lever à son passage. Celui-ci l’a sélectionnée associant son choix au vote des internautes. Ces derniers l’ont, à l’instar du jury présidé par le directeur général de l’Académie des beaux-arts, préféré à ses challengers Yves Kalwira (Goma), Joe Bangato Richard Mukadi Kayumba (Tshikapa) et Jordache Diala. En effet, les votes clôturés à quelques heures de l’événement, le 25 novembre, l’ont donné pour favorite avec 500 voix contre 389 accordées à son principal challenger, l’animateurs-télé de Goma, Yves Kalwira.

Emue d’avoir été sélectionnée à l’unanimité, Nioni Masela a dès lors adressé de vifs remerciements aux votants. La journaliste culturelle a particulièrement apprécié le fait d’avoir été « votée à près de 80% par les artistes ». En effet, au sortir de l’événement, la plume culturelle du Courrier de Kinshasa et par ricochet des Dépêches de Brazzaville, sa jumelle, est revenue sur son adresse aux artistes affirmant avoir été marquée par leur soutien. « Nominée pour la seconde fois cette année, j‘ai réalisé que contrairement aux stars et notoriétés que sont la plupart des artistes nominés, dont les fans sont les mélomanes, fans et autres grands admirateurs ou amateurs des arts, mes supporters à moi sont les artistes », a-t-elle affirmé.

Nioni Masela a renchéri: « C’était juste touchant de voir combien de messages sympathiques j’ai reçus des artistes. Plus que mes proches, parents, amis et leur entourage qui ont de même soutenu ma candidature, ils ont insisté sur la qualité de mon travail et du cœur que je mets à l’ouvrage. Que pouvais-je espérer d’autre comme témoignage ? Venant de la part de ces artisans de notre si belle culture que j’ai tant de plaisir à mettre en lumière au travers de ma plume que l’on trouve si belle, je ne peux que me sentir honorée et gratifiée ».

Mais encore, a-t-elle conclu, « de plus, les jurés m’ont tout particulièrement touchée par leur standing ovation. Et, la lueur de joie que j’ai perçue dans leur regard m’a beaucoup émue. Cerise sur le gâteau, le président du jury m’a fait l’insigne honneur de me féliciter en face, se levant à nouveau alors que je venais de recevoir mon trophée. Et Joe Bangato, l’un de mes challengers, m’a félicitée avec de chaudes embrassades ! ».

NN

%d blogueurs aiment cette page :