mercredi, juillet 24
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC

Festival Amani 8 reporté sine die !

[masterslider id= »2″]

Il fallait s’y attendre. La certitude laissait de plus en plus la place à l’incertitude. « C’est avec un immense regret que l’équipe du Festival Amani a décidé de reporter à une date ultérieure la huitième édition du festival, initialement prévue du 12 au 14 février 2021 dans la ville de Goma. Le festival se tiendra dès que la situation sanitaire et les décisions prises pour contenir l’épidémie le permettront »,   C’est en ces termes que les organisateurs du Festival Amani ont annoncé la lourde décision de reporter la tenue de la 8eme édition de cette messe culturelle du Nord-Kivu à une date ultérieure.
[masterslider id= »2″]

Publié tard dans la soirée du 13 janvier 2021, le communiqué de presse précise que, « Ce report fait suite aux mesures préventives prises afin de faire face à la deuxième vague de la Covid19 au pays, en ce compris l’interdiction des rassemblements et des productions artistiques publiques annoncées par les autorités de la République Démocratique du Congo le 17 décembre 2020. Le bien-être et la bonne santé de chaque festivalier sont une des priorités pour le festival. Nous prenons cette occasion pour saluer les efforts des autorités ainsi que des professionnels, bénévoles et des partenaires mobilisés en ce moment pour que nous puissions rapidement sortir de cette situation ».

Au mois de février prochain, les festivaliers de la région des grands lacs ne changeront pas pour laïc ni danser comme c’était le cas depuis les 7 dernières années.

« Cette année, enrichie de notre expérience dans la gestion de la crise d’Ebola au cours de deux dernières éditions du Festival Amani, nous avons renforcé notre plan sanitaire afin de poursuivre l’ensemble des activités du festival, dans le strict respect des mesures sanitaires. Nous espérions organiser comme prévu cette édition du festival, afin de montrer notre résilience face au Covid19. Mais face à la résurgence de l’épidémie ainsi que les nouvelles mesures décidées par les autorités, nous ne pouvons pas lancer les dispositifs logistiques et administratifs afin d’organiser un évènement digne de nos valeurs qui sont construire ensemble, entreprendre dans un esprit d’innovation, protéger l’environnement, et faire le don de soi à travers le sens du sacrifice et le volontariat », constate Guillaume Bisimwa, le directeur du Festival Amani.

Ainsi, la direction du festival Amani est consciente que l’impact de ce report pourra affecter directement ou indirectement l’ensemble des acteurs impliqués dans l’évènement, notamment les artistes, les partenaires, les prestataires, les associations, les fournisseurs, et tant d’autres qui font que, chaque année, un des plus grands festivals culturels de notre continent puisse se tenir dans la ville touristique de Goma.

Pour le futur, Guillaume Bisimwa rassure que l’organisation reviendra pour annoncer les nouvelles dates du festival dès que la situation épidémiologique sera stabilisée. Il souligne que « le concours d’entreprenariat ainsi que d’autres activités connexes du festival, qui mobilisent une foule plus réduite, vont se poursuivre ».

Notez que le festival Amani chaque année depuis 2014 à Goma, au Nord-Kivu, plus de 30 mille festivaliers en 3 jours au collège Mwanga.

Onassis Mutombo

%d blogueurs aiment cette page :