Général Defao est décédé de Covid-19 au Cameroun !

Général Defao est décédé de Covid-19 au Cameroun !

La nouvelle est tombée cette nuit et à déjà fait le tour des réseaux sociaux. Le Général Def Defao, né François Lulendo Matumona le 31 décembre 1958 à Kinshasa, est mort décédé ce lundi 27 décembre 2021 (à 62 ans), Douala, Cameroun à l’hôpital Laquintinie des suites de Covid-19.

Une information confirmée par la plus grande radio culturelle doulaise, Balafon Média, qui précise même que la star de musique a été admise à la morgue de l’hôpital Laquintinie de Douala à 21H40.

Auteur-compositeur-interprète de talent, cet artiste a un parcours musical typiquement congolais. Il débute dans la chanson en 1976, dans de petits groupes d’un quartier populeux de Kinshasa. Ses modèles se nomment, à l’époque, Papa Wemba, N’Yoka Longo, Gina Efonge et Evoloko, quatre chanteurs du groupe Zaïko des années 1970. Mais côté chant, celui auquel il s’identifie le plus est Tabu Ley Rochereau.

Débuts

La consécration arrive pour lui, cinq ans plus tard lorsqu’il intègre Le Grand Zaïko Wawa, du guitariste Félix Manuaku en 1981. Les Kinois découvrent alors un jeune chanteur élégant et, ce qui ne gâche rien, bon danseur.

De 1983 à 1991, il fait les beaux jours du groupe Choc Stars, aux côtés d’autres vedettes de la chanson congolaise, dont Bozi Boziana, Debaba Mbaki, Carlyto Lassa, etc. Il opte alors pour de fréquentes apparitions à la télévision, ce qui contribue à asseoir sa popularité. Son succès grandissant et son charisme inné le conduisent alors à entamer sa carrière solo.

Big Stars : la consécration

Depuis 1991, il a son propre groupe, Le Big Stars, comme pour s’assigner un objectif : devenir une grande star africaine. Que chacun dans son domaine fasse l’effort de réussir, lance-t-il.

Congoprofond

%d blogueurs aiment cette page :