jeudi, juillet 18
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC

Goma : Des artistes visuels en atelier pour comprendre les résolutions 1350 et 2250

L’Union de Jeunes Artistes Dessinateurs et Peintres et l’Académie Kivu Art (UJADP AKA), à travers le projet Mke Amka, a réuni 20 artistes visuels à Goma, au Nord-Kivu du 6 au 10 mai 2023.

Cette résidence de 5 jours a eu mission de permettre aux artistes de mieux cerner deux résolutions 1325 et 2250 pour promouvoir l’émancipation des femmes et leur participation aux règlements des conflits.

TELESOL, Premier distributeur congolais des produits HIK VISION

C’est la deuxième activité que vient de mettre en place l’UJADP depuis le lancement du projet Mke Amka, financé par des partenaires externes. Les artistes, filles et garçons, ont été encadrés par des experts en arts visuels, bande dessinée et peinture afin de comprendre la portée de ces résolutions. Ces dernières sont également un moyen de faire participer les jeunes à la prise de décisions.

Les bedeistes ont également assisté à une séance animée par le poète Guillaume Bukasa qui a expliqué les différents piliers de la résolution 1325, tels que la participation, la prévention, la protection et la paix. Les artistes ont ensuite échangé avec les formateurs lors de carrefours de création artistique, afin de s’approprier le contenu de ces résolutions et de créer des œuvres qui portent leur message de sensibilisation. Le formateur dessinateur Didier Kawende les a laissés s’immerger dans leur inspiration pour créer des mouvements expressifs de chaque personnage.

Le but a été de renforcer les capacités des artistes visuels de la ville de Goma pour s’approprier le contenu de ces résolutions pour en réaliser une bande dessinée et une fresque murale.

« Il est urgent de recourir à d’autres mécanismes pour inclure la jeunesse et les femmes dans les règlements des conflits, dans un environnement dominé par les guerres à répétition et les déplacements massifs des populations, avec un lot de victimes essentiellement composé de femmes et de jeunes. Les artistes sont des personnes cibles capables de vulgariser à travers leurs œuvres le contenu des résolutions 1325 et 2250, et ainsi contribuer à la promotion de l’agenda Femme, Paix et Sécurité dans la province du Nord-Kivu », a réagit un participant.


Les deux œuvres artistiques seront, croit-il, un outil pour contribuer à la modification comportementale de la société, donnant lieu à un changement sociétal et comportemental pour véhiculer la vraie image de la province du Nord-Kivu, terre de paix, terre d’espoir, terre d’égalité des droits.

David Kasi/Nord-Kivu

%d blogueurs aiment cette page :