Haut Katanga/Humour : Serge « Manseba », un talent au service de la communauté !

Haut Katanga/Humour : Serge « Manseba », un talent au service de la communauté !

Depuis la mise sur le marché de sa première série télévisée, diffusée sur Nyota TV, les mélomanes de cet artiste le surnomment désormais Manseba (« oncle maternel », en tshiluba). Pourtant, Serge Tshibang à Kazad (son vrai nom) est bien né à Lubumbashi, dans le Haut-Katanga. Alors qu’il était élève chez les méthodistes, il a découvert son aptitude et son talent à amuser ses camarades de classe et de la chorale.

Serge Manseba dans sa tenue de scène ph. tiers

À l’âge de 15 ans, il se lance dans le théâtre et enchaîne les représentations aux côtés de comédiens expérimentés, dont feu Kadiombo d’heureuse mémoire. Son but : se faire un nom, et pouvoir gagner sa vie en faisant son métier de comédien.

« Mon père était souvent furieux à chaque fois qu’il m’entendait parler de mon talent artistique et m’orientait dans d’autres domaines de son vouloir.  Seule ma mère se montrait plutôt compréhensive« , se souvient-il. Son groupe Manseba a été créé depuis 2017. Depuis, « l’homme en rouge » ne quitte plus, tout au moins sur les planches, son désormais célèbre costume écarlate du bonnet aux chaussures, et a reçu plusieurs récompenses, dont le prix de la révélation lors de la première édition du Festival international du rire de Lubumbashi, organisé en avril 2013 par la société Gondwana City Productions, en 2012 le prix de Katanga Awards comme meilleur artiste humoriste de l’année,…

« Pour moi, faire rire est inné, explique-t-il. Je m’inspire du fonctionnement des institutions, de la vie dans nos quartiers,… Telles sont les situations qu’il a mise en scène en 2013 dans la série : Erreurs graves, produite par Mathys Médias & Communication, la maison de production de Serge Mulumba.

Dans le but de faire perfectionner son talent, l’artiste a fait le déplacement de la Côte d’ivoire pour une formation en humour et marketing commercial.  Formation au cours de laquelle il a obtenu deux brevets qui lui ont permis de signer plusieurs contrats publicitaires. Rappelons que Manseba a aussi fait un pas dans le domaine musical à la fin de 2014 avec le clip controverse et jugé sexy par les uns et utiles par les autres. Pour l’année 2022, son ambition de faire évoluer le projet de sa Fondation Serge Manseba qui aide les orphelins, les nécessiteux et vient en aide aux femmes souffrant du cancer.

 

Nadine Kat / Haut-Katanga

%d blogueurs aiment cette page :