jeudi, juillet 18
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC

King Kester Emeneya, enfin un monument à Kikwit

Décédé en 2014 à Paris, King Kester Emeneya n’est resté vivant que dans la tête de ses fanatiques.

Déjà, le lancement des travaux du monument dédié à King Kester, est intervenu en mars dernier sur place à Kikwit dans la province du kwilu sur initiative privé du Collectif des amis de la culture pour l’émergence soutenu par l’asbl Kikwit Bumosi du député provincial élu Papy Mitete.

Vue de la maquette du mausolée King Kester pH. AB

A part l’artiste interprète Paty Asanta qui refuse que le disparu soit rayé de la liste des célèbres musiciens Congolais, des groupuscules tentent aussi des interprétations des chansons de  »Kwa ngolo Zonso ». A Kikwit, ses amis et fans n’ont pas baissés les bras pour ériger un monument en hommage à celui qui, de son vivant, voulait se reposer éternellement dans sa ville de naissance, Kikwit.

A en croire Armand Buka, co-initiateurr de ce projet, la statue de l’ex-patron de Victoria Eleison réalisée par l’artiste sculpteur Kablo mesure 2m80 et pèse environ 200kilos. Un véritable chef-d’œuvre artistique qui changera chaque année des habits, coiffure, chaussure et posture.

Sur un espace de 10m2 offert par la Mairie de Kikwit à l’intersection du boulevard national et l’ex avenue de l’Université débaptisée avenue King Kester que va être érigé ce monument sous forme d’un mausolée. Une initiative bien applaudi par l’ensemble de la population kikwitoise qui a fait face à des promesses falacieuses de certains acteurs politiques et originaires de ce coin de la République démocratique du Congo.

L’inauguration est annoncée pour le 12 avril prochain et ce Collectif compte, à cet effet, organiser une grande production musicale avec la participation des invités de marque venant de divers horizons.

AB/CP

%d blogueurs aiment cette page :