mardi, décembre 6
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC

Musique : Fally Ipupa intronisé prince de la culture Anamongo/ Ekonda

Le chanteur congolais, Fally Ipupa vient d’être intronisé, ce mercredi 15 novembre au titre du prince de la culture Ekonda. Cette dernière est la tribu liée au grand clan congolais des Anamongos, qui sont originaires de douze différentes provinces de la RDC entre autres, l’ex-province de l’Équateur, Maï-Ndombe, Maniema, etc.

C’est au cours d’une cérémonie organisée à l’hôtel du Fleuve à Kinshasa, en présence de la ministre de la culture, arts et patrimoines, Catherine Furaha Katungu, quelques autorités publiques, artistes , ses amis, frères et sœurs que Fally Ipupa a été couronné prince de la culture des Anamongos.

Habillé en vêtements chocolats couverts du pelage d’animal et étoffe rouge muni du chapeau pointu des plumes, placé sur la tête et des colliers rouges et blancs enserrés sur le cou : Fally Ipupa s’est ainsi apparu en tenue traditionnelle qui lui qualifie un véritable héritier de la culture Ekonda des Anamongos lors de son élévation en ce rang.

Les gens donnent leurs impressions

Satisfaits de cette cérémonie initiée par Bernadette Punga en hommage à Fally Ipupa, quelques invités présents ont donné leurs impressions au micro d’Arts.cd à l’issue de cet événement traductionnel.

“ C’était un événement important pour nous, la famille et pour toute la communauté du grand Équateur. Je crois que là où devrait arriver mon frère il n’est pas encore arrivé. Il va y arriver ” , a ainsi promis Tyna Ipupa, la sœur de Fally.

Présent lors de cet événement, le pasteur Dennis lui a souhaité le succès en ces termes : “ Nous t’avons donné le pouvoir. Maï-Ndombe tout en entier nous t’avons légué le pouvoir que Dieu te garde pour que tu aies plus loin ”

Biographie de Fally

Né le 14 décembre 1977 à Kinshasa, Fally dit “Elmara” est le fils de Monique Bolutuli Mbo et de Faustin Ebombo, tous décédés. Il est un jeune musicien congolais qui a fait ses débuts sur la scène musicale congolaise vers les années 90 dans les groupes musicaux du quartier Makelele dans la commune de Bandalungwa à Kinshasa où il a grandi. Elmara a vu son talent être perfectionné quelques années plus tard lors de son passage aux côtés de Koffi Olomide au sein de l’orchestre Quartier Latin. C’est en 2006 qu’il a embrassé sa carrière en solo avec son premier album, Droit Chemin avant d’en produire six autres au fil des années.

Le chanteur congolais Fally Ipupa est devenu, en une décennie, une star continentale, voire même de l’occident grâce à son nouveau style musical urbain introduit en 2017 avec son registre musical, Tokoss. Cette mode musicale lui a permis de se produire sur plusieurs scènes musicales à l’étranger parmi lesquelles : Accor Arena(Bercy), Atlanta aux États-Unis, Vancouver au Canada,etc. Et aussi recevoir son premier disque d’or six après.

Ce premier couronnement ethnique de Dicap La merveille précède son méga concert qu’il a livré pour sa première fois en carrière solo au stade mythique des Martyrs .

Henock Mukuna

%d blogueurs aiment cette page :