jeudi, juillet 18
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC

Musique: Gally Garvey, Premier test réussi au terrain GD Lemba !

C’était son premier grand Concert. Le natif de la commune de Lemba Sous-région a affronté sa propre peur samedi 17 juin 2023 au terrain synthétique du camp GD Lemba.

Dans la tradition musicale congolaise, un concert dans un espace ouvert est de prime abord une affaire de la présence massive des spectateurs.

Pour ce premier test de grandeur nature, Gally Garvey s’est montré compétitif. Le public était là et en masse. Et ses invités musiciens n’ont pas tous manqué ce rendez-vous qui restera dans la postérité comme un évènement catalyseur de la jeune génération.

Apparu sur scène alors qu’il était déjà près de 19heures, « Gaga » vêtu en jacket, t-shirt noir bras cassés et un pantalon blanc bombasin à la Fally Ipupa,  Gally Garvey, a réussi à ses repousser ses limites au terrain GD Lemba. Depuis ses débuts de gloire, il ne s’est jamais livré à un tel challenge de soi.

Nonobstant l’opportunité de l’organisation d’un show en solo, « Gaga » a voulu aussi interpréter en live son premier album « Amour et moi » devant un public large.

A ce sujet, un podium gigantesque a été dressé pour célébrer son couronnement à Lemba. Sons, lumières, chorégraphies et un dj de secours, tout était bien fait pour que ce spectacle soit mémorable.

Après quelques sons à succès de son répertoire notamment « Mbok’elengi » sans Koffi Olomidé, ses amis et collègues de la génération 2.0 ont défilé tour à tour. Samarino, Gaz Mawete, MPR,… l’on a noté la participation remarquable de Héritier Wata dans l’exécution du titre « Tout seul ».

« Vous croyez quoi ? moi aussi j’ai ma place », a lâché Gally Garvey devant le plein public en délire.

Retour sur une histoire entre musique et études !

Tout a commencé en 2013 quand le jeune Gally Garvey Kabata décide d’embrasser la musique comme une  profession. Heurté par ses parents accrochés aux études de qualité, le jeune Kabata, issu d’une famille aisée, sera départagé entre sa passion et les études.

Le public du concert ph. Tiers

Étant têtu, sa passion va prendre le devant l’emmenant jusqu’à se défendre au concours Best of the Best. Plus tard,  juin 2020, le featuring magique avec Koffi Olomide « Mbok’Elengi » va le hisser directement parmi les jeunes congolais prêts à assurer la relève et à surveiller comme de huile au feu. 

Et pour couronner le tout, Héritier Watanabe va lui accorder une collaboration légendaire qui lui ‘assurera sa place d’un musicien langoureux dans sa génération, « Tout seul ». 

Au Lendemain des sons qui ont marqués le Congo musical, l’enfant terrible de Lemba décidera de rebrousser le chemin de l’école pour obtenir un titre de licence en octobre 2020 à l’Université de Kinshasa.

« La scène émergente va conquérir progressivement le public que plus personne n’aura le monopole à Kinshasa ni ailleurs. Une bonne chose pour le pays, la relève est assurée ! », affirme Baya Ciamala, animateur radio et propriété de la plateforme Baziks.net

Bonne chance, donc, à Gally Garvey pour ses prochains challenges.

Onassis Mutombo

%d blogueurs aiment cette page :