Kinshasa-Brazzaville : Des experts travaillent sur la production d’un documentaire sur la Rumba congolaise

Vue de Kinshasa et Brazzaville ph. tiers

Le vice-président de la Commission spéciale de coopération (Cospéco) entre Brazzaville et Kinshasa, Dieudonné Bantsimba, a ouvert le 8 juin à l’hôtel de ville les travaux de la vingt-deuxième assemblée générale qui vont plancher sur les dossiers parmi lesquels celui de l’inscription de la Rumba congolaise au patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Les experts des deux parties vont travailler sur le projet de production du film documentaire sur la Rumba congolaise. Ce dossier a été pris en charge par l’Association internationale des maires francophones (AIMF) et l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) en vue de son financement.

Outre la question culturelle, les experts de la Cospéco revoient le dossier relatif à la levée des restrictions faites à l’endroit de certaines catégories de personnes pour la traversée du fleuve Congo dans le sens Kinshasa-Brazzaville.

Les experts vont aussi examiner le projet de développement de l’économie créative à Brazzaville et Kinshasa en collaboration avec la ville de Ouagadougou, au Burkina-Faso, et actualiseront les partenariats conclus avec certaines entreprises locales dont la radio télévision nationale congolaise (Rtnc).

« Brazzaville et Kinshasa sont deux villes membres du réseau des villes créatives de l’Unesco dans la catégorie musique. Ces efforts sont consentis par nos deux chefs d’Etat qui ont inscrit la Rumba congolaise au patrimoine culturel immatériel de l’humanité », a commenté Dieudonné Bantsimba.

Signalons que la rumba est faite de chants et de percussions. Ce genre musical se compose de différentes danses, chacune avec son rythme caractéristique. La rumba congolaise est un genre musical de la République du Congo et du Congo-Kinshasa. Les décennies qui suivent l’indépendance des deux pays, à partir de 1960, sont l’âge d’or de la rumba congolaise.

Fortuné Ibara/Adiac-congo

%d blogueurs aiment cette page :