mardi, décembre 6
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC

Art et développement : l’Espace Masolo géré par des anciens enfants de la rue à Masina

Situé dans la commune de Masina, district de a Tshangu dans l’Est de la ville de Kinshasa, l’Espace Masolo est désormais dirigé par huit personnes dévouées. Des trois membres fondateurs, seule la marionnettiste Malvine Velo est encore active au sein du directoire. « Nous sommes trois à l’initiative du projet, je suis restée sur place et les deux autres, Hubert Mahela et Lambert Mousseka sont domiciliés en France et en Allemagne. Ils nous sont restés attachés et viennent à Kinshasa de temps en temps », a-t-elle expliqué au « Courrier de Kinshasa ».

Bannière FIRE

Les dirigeants actuels sont des anciens protégés du centre qui ont pris la relève. « Je travaille avec une équipe de sept personnes. La plupart de ceux qui tiennent maintenant les rênes de l’Espace Masolo y sont venus petits, ce sont des enfants que nous avons encadrés, placés à l’école et qui ont fini leurs études. Ils ont pris les responsabilités ici », a affirmé avec fierté Malvine Velo.

Outre Martin Makitako, chargé de l’alphabétisation et la remise à niveau scolaire, cinq jeunes sont encadreurs et gestionnaires des départements de l’Espace Masolo. Le centre bénéficie en premier de la réinsertion sociale des anciens enfants de la rue. « Gabriel Mabanzo, placé à l’internat de Kimwenza, y a obtenu son diplôme d’Etat et a fini son graduat à l’ISPT, il y a deux ans, et tient toute l’administration et le secrétariat. Nathalie Mbiya fait partie des Jeunes talents et s’occupe aussi du ménage. Giresse Esengele a remplacé Papa Kasu en assurant la formation de la fanfare, Mando Mengi s’occupe de la logistique, il gère le patrimoine et est responsable de l’atelier de réparation des instruments à vent », a dit Malvine Velo.

Formé grâce au partenariat avec Music Fund, Mando est devenu formateur des formateurs. A son tour, il a formé des jeunes à Kimbanseke pendant deux ans mais aussi à Goma et Bukavu. « Ciscolly Wasolua est le seul à ne pas avoir été un enfant de la rue, mais il aidait à l’atelier de couture et à la mort du couturier, Papa Urbain, il a pris sa place », a-t-elle souligné.

Autonomisation des jeunes

Plusieurs promotions d’enfants sont sorties de l’Espace Masolo depuis sa création en 2003. « En ce moment, nous encadrons la quatrième et la cinquième car il y en a qui se chevauchaient, parce qu’il y a des défections, certains viennent un certain temps mais ne parviennent pas à tenir jusqu’au bout », a indiqué Malvine Velo. La marionnettiste a mis l’accent sur l’autonomisation des enfants ayant achevé leur parcours de formation. « Les tout premiers qui ont terminé la formation ont créé des petites unités de production, la troupe de théâtre de marionnettes, Graine théâtre, et le théâtre Liziba qui n’existe plus ici car ils se sont installés en Europe et évoluent là-bas », a-t-elle dit. « Les promotions suivantes ont fini leur formation depuis 2015 et ont créé « Les Jeunes talents ». La structure est interdisciplinaire, les jeunes y font un peu de tout : la marionnette, le théâtre vivant, la musique, la fanfare et parmi eux certains sont engagés à la Direction générale des migrations », a-t-elle ajouté.

La solidarité est le maître-mot de l’Espace Masolo. Les cotisations en interne pour l’achat de la parcelle où elle vient de s’installer ce mois de juin se font depuis 2006. « Nous avons pris l’habitude de mettre de côté une partie de l’argent perçu à la vente des œuvres produites par les enfants. Un petit pourcentage était prélevé et gardé en banque, à Strasbourg, à chaque vente d’articles en possession de nos partenaires », a expliqué Malvine Velo. L’initiative prise en 2006 a été réalisée par la volonté des membres du centre, encadreurs et encadrés, appuyés dans leurs efforts conjoints par plusieurs partenaires extérieurs dont les associations Les amis de l’Espace Masolo de France, Freundeskreis Masolo d’Allemagne et Music Fund de Belgique.

Nioni Masela/Adiac-Congo

%d blogueurs aiment cette page :