lundi, janvier 30
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC
Séjour Pape bannière

Entreprenariat: «On ne devient pas entrepreneur du jour au lendemain,… il faut avoir une vision et un objectif « , (Érick Makuala)

La structure d’accompagnement des petites et moyennes entreprises  » I & F Entrepreneuriat  » organise à l’occasion de sa 15 ème année d’existence, la Foire des entrepreneurs du 5 au 10 décembre 2022, dans une enceinte du Centre Wallonie-Bruxelles. Cette rencontre répond à l’objectif d’initier les jeunes congolais à un désir insatiable de créer et d’émerger dans le monde des affaires.

 » On ne peut pas devenir entrepreneur du jour au lendemain, c’est tout un processus. Pour se lancer dans l’entrepreneuriat, il faut avoir une vision et savoir ce que l’on veut. Mais avant tout, il faut s’inspirer. Dans tous domaines de la vie comme dans l’entrepreneuriat, la discipline est la clé de la réussite. Par moment, c’est dans des petits actes que l’on forge ses capacités de réussite. Un entrepreneur doit développer à tout prix les valeurs comme l’humilité, la sévérité envers soi-même et son travail, la maîtrise de soi,… En entrepreneuriat on dit un client satisfait ramène 3 clients tandis que, un client non satisfait vous retire 10 clients. Ce qu’il faut savoir, l’entrepreneuriat ne se vit pas en huis-clos mais plutôt en vase communicante. Pour le garantir, ces derniers doivent se ressourcer auprès des structures d’accompagnement que nous possédons dans ce pays », a déclaré monsieur Erick Makuala, coordonnateur du forum de l’innovation des jeunes entrepreneurs congolais, (FIJEC).

 » La problématique qui rend vers le bas l’entrepreneuriat en RDC », est l’un de sujet abordé à cette journée de travail dur mardi 6 décembre 2022. Selon l’étude faite par les panelistes, devant dans la tribune,  le vrai problème qui déstabilise la croissance de l’entrepreneuriat en République Démocratique du Congo, c’est le manque d’ambition et de modèle. Pour remédier à ce fléau et assurer l’émergence dans le monde, quatre solutions ont été mises à la disposition des jeunes entrepreneurs notamment, la vision, l’objectif, l’inspiration et la discipline.

Parlant de  » l’entrepreneuriat des jeunes « ,  Monsieur Joseph Mbuyi, Directeur général du fond pour la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes a fait savoir que cette structure d’accompagnement est créée par le Chef de l’Etat, dans le but de bouger ce secteur et de créer des emplois puisque dans son optique, il n’est pas normal que la plupart des jeunes qui ont fini dans les sciences de commerce courent derrière les demandes d’emplois pendant qu’ils peuvent mettre sur pied leurs propres entreprises.

Et d’ajouter,  » L’entrepreneuriat des jeunes en RDC souffre de deux maladies dont les devoirs et les droits. L’entrepreneur congolais pense qu’il a seulement les droits, il oublie par moment ses devoirs. C’est-à-dire, l’Etat congolais à l’obligation d’accompagner les jeunes dans leurs projets mais ça ne suffit pas, ces derniers ont aussi les devoirs de travailler à la hauteur des opportunités. Un entrepreneur doit faire face à la concurrence et aux employés qui ne vont pas l’obéir comme il veut. C’est le plus grand défi à relever, tout ne sera pas toujours facile « .

Pour rappel,  « I & F Entrepreneuriat » a pour mission de soutenir la croissance de PME, accroitre les possibilités d’emploi et d’entrepreneuriat pour jeunes en accompagnant leurs projets. Ainsi, des ateliers, des expositions et ventes sont prévus pour cette édition jusqu’à la clôture prévue le 10 décembre 2022 au Centre Wallonie-Bruxelles où plusieurs jeunes entrepreneurs exposent leurs biens et services.

Plamedie Mbenza

%d blogueurs aiment cette page :