Expo : Art From Kinshasa à Bruxelles, les œuvres de Doudou Mbemba et Glodi Mbela marquent les esprits !

Deux visiteurs enfants entrain de contempler l'oeuvre sur l'embouteillage à Kinshasa de Douddou Mbemba ph. Sandra Chalwe Monanti

La République Démocratique du Congo a été représentée activement à la 1ère édition de Art From Kinshasa, lancée le 19 avril dernier à Bruxelles en Belgique, par deux artistes Doudou Mbemba Lumbu alias « Douze » et Glodi Mbela Mambueni.

Organisée par B19 (Centre d’affaires) et Texaf Bilembo, en collaboration avec Sandra Monanti Chalwe via EntreprenArt, cette activité culturelle a connu un vrai engouement. Tous les jours, les portes de ce centre d’affaires accueillaient des amateurs et des curieux, heureux de retrouver des œuvres provenant d’ailleurs qui du reste, dévoilent des styles différents.

Ainsi, la vie kinoise est racontée par Doudou Mbemba à travers sa thématique de prédilection dénommée : « Embouteillages », perçus sous forme des voitures, des ombres,… D’une part, ceci exprime un désir de changement ainsi que le cri d’alarme d’une société tourmentée, d’autre part.

Quant à Glodi Mbela, ce talentueux artiste explore les multiples facettes qui résident en chaque être humain. Des sujets faits de plusieurs pièces et morceaux imparfaits. Il mêle le collage et la peinture acrylique. Tels sont les éléments déterminant pour le rendu de son travail.

En clair, EntreprenArt est une combinaison de l’entrepreneuriat et de l’art qui du reste, est une branche de La Monanti Pr Agency, créée en faveur de la promotion de l’art africain dans toute sa diversité. Étant donné que l’art revêt une importance très capitale dans la vie humaine, y investir se trouve être une nécessité. Et, c’est dans ce cadre-là que Sandra Monanti a présenté et représenté deux artistes congolais Doudou Mbemba Lumbu et Glodi Mbela Mambueni. 

Lenteur et opacité des administrations dans l’octroi des visas pour le déplacement des artistes !

Il sied de préciser que « EntreprenArt » prône l’amélioration des conditions de travail des artistes. Il vise soutenir la pratique artistique tout en sollicitant l’appui réel des gouvernements, des professionnels du secteur culturel et des organisations impliquées dans la coopération internationale. 

Pour une bonne et meilleure organisation de cette grande activité à vocation internationale, EntreprenArt a travaillé en partenariat avec William Hoek et John Alexender Bogaerts.

Par ailleurs, Sandra Monanti, Directrice Générale et représentante des artistes a déploré la lenteur et l’opacité des administrations dans l’octroi des visas pour le déplacement des artistes. Une situation qui, selon elle, entrave la promotion de la culture congolaise sur l’échiquier international.

Néanmoins, aux dires de Sandra Monanti, ce genre d’opportunité crée une vitrine pour la culture RD Congolaise et permet aux artistes d’acquérir facilement la qualité d’ambassadeur de la culture.

Sandra CM/CE

%d blogueurs aiment cette page :