lundi, janvier 30
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC
Séjour Pape bannière

Ferré Gola : Liberté provisoire, 5 bons chanteurs et polémique !

Visiblement, les quelques mois de privation de liberté de Ferré Gola à la prison Parisienne ne lui ont pas permis de voir les choses autrement. 

L’on remarque dans ses sorties médiatiques et différentes publications depuis l’hexagone où il se trouve; des vilenies verbales,  des propos incendiaires à l’endroit de ses pairs.

 » Là où je viens. J’ai touché à quelque-chose de puissant… ! « , Tel est l’échantillon d’un des propos subversifs posté par l’artiste sur Métavers, quelques temps après sa relaxation.

Déjà, au regard de ce changement de caractère dans le chef du Jésus des nuances congolaises, les consommateurs de sa musique et autres amoureux de la rumba  odemba s’évertuent de croire à l’idée folle selon laquelle, la prison parisienne aurait servi d’un sarcophage permettant la métempsycose de l’agneau Bataringe à Hervé Chien enragé.

Un peu comme à civilisation égyptienne.

Les différentes sorties médiatiques de l’artiste  congolais Hervé Ferré Gola dans le sol français, prennent les allures de devenir, cette goutte d’eau de trop qui fait débordé la vase.

Des langues soutendent que le Chansonnier de  » Ma meilleure chemise » se considère dorénavant comme étant sorti de la cuisse Jupiter.

 » Si le Congo comptait au moins 5 bons chanteurs. J’aurais été en paix. Mais comme je suis le seul (…) Voilà pourquoi je souffre …! « , a-t-il repris au cours de la récente conférence de Presse axée sur sa prestation imminente au stade de martyrs de la pentecôte.

A cet effet, L’opinion se demande, Si La République démocratique du Congo, cette grande nation au coeur d’Afrique, avec ses 2345.000 km carré, baigné de gauche à droite par le majestueux fleuve Congo, serait-elle vraiment en manque d’un griot capable de raconter à Ferré Gola la légende de Narcis, ce jeune homme doté d’une beauté remarquable qui selon la mythologie grecque trouva la mort dans les profondeurs des eaux parce qu’il se faisait mirer à travers le lac ?

Mieux, N’existerait–il pas parmi les admirateurs secrets de celui qui se fait appelé  » Palzuria », des lecteurs chevronnés de la bible qui, mettant de côté l’additif  » Profane  », arriveraient à lui prêcher sur l’humilité et la prudence tout en ayant l’oeil sur l’histoire du roi Achab qui reprenait  littéralement  » Que celui qui porte une armure ne se moque pas de celui qui la dépose ? Ou soit, la portion du livre de Proverbe qui dit  » Qu’une autre te loue et non ta bouche ? » 

Heureusement, qu’il existait encore un Didier Lacoste dit Muke tonga qui, fraîchement sorti de son hibernation, a saisi le clavier pour répondre à son ex collègue de Wenge Maison mère .  » 

 » Tu chantes bien mais tu n’es pas le seul grand chanteur du Congo!  » a-t-il dit.

Et de lui coller une raclée   » Je chante plus que toi. Tu n’as qu’a revisiter notre prestation à Bercy et tu comprendras que je suis celui qui a à la fois mieux chanté et impacté toute une génération de par ma timbre vocal ! » 

Les révélations sont loin d’être finies

Encore une fois, ça tire à balles réelles.

Les Warriors et lambda se disent cependant, impatients de la réplique de celui qui a été sacré une fois meilleur voix masculine d’Afrique. Aussi et surtout, la réaction de celui que l’on surnomme  » Totorino Moto na Tembe « .

Il sied de retenir aussi que, Chacune de générations de la musique congolaise moderne a été marqué par des artistes musiciens dotés des voix pareilles aux oisillons du ciel. L’on citerait par exemple :  Bimy Ombale, Carlyto Lassa,  debaba Elchabab, Djo Mpoyi, Josky Kiambukuta, Defao matumona, Ndombe Opetum, Gina Wa Gina, Papa Wemba , Evoloko, Luciana dit Demi-ngongo, Espérant Kisangani ,Dindo yogo,… qui ont passé de la vie à trépas. 

L’on ne sait plus maîtriser Ferré Gola. Ce dernier temps,  Il a parfaite maîtrise sur toutes choses. Le Mukongo taciturne d’autrefois, ne serait-il pas resté en prison ? Celui qui ne cesse donner de sa langue à tout sur le net et ailleurs, ne serait-il pas devenu  chien enragé ?

C’est la question qui demeure encore question.

Le Padre

%d blogueurs aiment cette page :